En meeting à Paris : Stéphane Kipré attaque des pro-Gbagbo

  • Source: L'Inter
  • Date: mer. 06 nov. 2013
  • Visites: 4394
  • Commentaires: 5
Stéphane Kipré, président de l'Union des nouvelles générations (UNG), actuellement en exil et gendre de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a vertement tancé certains cadres de l'ex-majorité présidentielle (LMP) soupçonnés de vouloir '' effacer '' les traces de son beau-père de la scène politique en Côte d'Ivoire.

Dans un extrait de son discours dont nous avons reçu copie, M. Kipré a saisi l'occasion de la présentation de la délégation Europe de son parti dirigé par Arsène Touho, le samedi 2 novembre dernier en France, pour lancer des piques à ces cadres, notamment le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Affi N'guessan, soupçonné de vouloir jouer sa propre carte lors de la présidentielle de 2015. « On ne vient pas à la politique quand on est pressé et qu'on veut juste se faire un nom.

Personne ne doit se cacher derrière Laurent Gbagbo pour essayer d'imposer son avenir, son devenir. Laurent Gbagbo ne doit pas être le prétexte des ambitions des uns et des autres. Si vous voulez inscrire votre nom dans l'histoire de la Côte d'Ivoire, suivez sincèrement Laurent Gbagbo. J'entends certains parler de 2015 et des élections alors que Laurent Gbagbo est en prison. Le débat des élections de 2015 n'est pas d'actualité, ce n'est pas a l'ordre du jour. Ne vous y trompez pas, l'actualité ce n'est pas 2015, l'actualité c'est la libération de Laurent Gbagbo »
, lance -t-il au président du FPI.

Pour le patron de l'UNG, le seul combat qu'il faille actuellement mener, reste et demeure « la liberté de Laurent Gbagbo » et non celui de sa succession. Le natif de Guéya, village situé à 5 km de Daloa sur l'axe Daloa-Vavoua, invite donc les partisans de son beau père à ne point se tromper de combat. « Chaque combat a son heure, et chaque heure a son combattant. Et nous sommes a l'heure du président Laurent Gbagbo. Nous devons donc tous faire bloc derrière lui », estime-t-il avant de poursuivre. « Nous avons aujourd'hui un combat, une vision. Et pour qu'il y ait un combat, il faut un homme q (...)

Lire la suite sur L'Inter


Laurent Gbagbo Stéphane Kipré Affi N'guessan Front populaire ivoirien FPI Côte d'Ivoire Daloa France Europe présidentielle élections



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour