Gestion de l'Etat / Santé, Education, Emploi, Sécurité, Réconciliation : Daniel Kablan Duncan dit tout sur les actions du gouvernement

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: vend. 06 sept. 2013
  • Visites: 2940
  • Commentaires: 1
Le Premier ministre, s'est penché lors d'une conférence de presse tenue le jeudi 5 septembre 2013 à l'immeuble Sciam, sur l'action sociale de son gouvernement. Les questions de santé, d'éducation, de sécurité, d'emploi et même celles concernant la réconciliation nationale n'ont pas été éludées. Daniel Kablan Duncan a assuré d'une part que des acquis sont perceptibles, mais d'autre part que les efforts devront être maintenus, notamment en matière de lutte contre la cherté de la vie.

2013, année de la santé : réhabiliter, rééquiper et construire des centres de santé

Dans le domaine de la santé, le Premier ministre a indiqué que la politique de gratuité ciblée a été soutenue par le gouvernement pour un coût de 19 milliards de FCFA, pour l'année 2013 après un effort de 20 milliards de FCFA en 2012. Pour lui, l'amélioration de l'offre et de l'accessibilité aux soins passe par la promotion de la médecine de proximité. « Nos populations devront respecter la pyramide sanitaire afin de permettre aux structures sanitaires de retrouver leur efficacité », a soutenu M. Kablan Duncan. Ce qui veut dire que les patients devront absolument respecter le processus de soins qui passe par le centre médical, l'hôpital général, le Chr pour terminer au Chu. En ce qui concerne le personnel de santé, le Premier ministre a rappelé que les effectifs ont augmenté de 31% en 2012 passant de 12.914 agents en 2011 à 16.914. En 2012, les différents ratios indiquent 1 médecin pour 5.695 habitants, 1 infirmier pour 2.331 habitants, 1 sage-femme pour 3.717 femmes en âge de procréer. « Le gouvernement travaille pour atteindre la norme de 2,4 personnels de santé pour 1.000 habitants, comme le recommande l'Oms », a-t-il dit. M. Kablan Duncan a souligné qu'un plan d'action en cours concerne la réhabilitation et le rééquipement de centres de santé. Ainsi, 38 des établissements sanitaires de référence de qualité parmi les 48 concernés ont été identifiés et seront entièrement équipés d'ici à fin 2013, pour un coût total d'environ 21 milliards de FCFA. Toutefois, il a indiqué que de nouveaux managers seront affectés à la direction des CHU. Car, ces structures faisaient autrefois des bénéfices quand elles étaient gérées par des personnes autres que les médecins. « Nous allons revenir à la politique où la gestion est confiée au manager et la santé aux médecins », a-t-il indiqué.
Le Premier ministre a révélé que le démarrage de la phase pilote de la Couverture Maladie Universelle (CMU) est prévu en décembre 2013/janvier 2014 avec 5 groupes prioritaires : les salariés du secteur privé (Cnps) ; les agents de l'Etat et les retraités du secteur public (Cgrae, Mugefci) ; les salariés du secteur privé ; les producteurs des filières agricoles (palmier à huile et hévéa).

Education : priorité au renforcement des capacités des structures d'accueil

Parlant de l'éducation, le Premier ministre a indiqué que les performances sont globalement bonnes en ce qui concerne les effectifs et le taux de scolarisation. Au sujet de la réhabilitation des infrastructures, il est prévu au titre de l'année 2013 la construction de 746 classes au préscolaire, 4000 classes au primaire et 25 collèges. Les constructions se poursuivront en 2014 avec une prévision de 1.000 classes au préscolaire, 9.000 dans le primaire, de 30 collèges de proximité et 4 lycées d'excellence, de même que 3 nouveaux lycées techniques. Les objectifs du PND (2012-2015) portent sur la construction de 36.000 classes primaires, 72 collèges dont 47 de proximité, et 12 lycées dont 4 d'excellence et 8 lycées techniques.
Au niveau de l'Enseignement supérieur, Kablan Duncan a rappelé que les efforts consentis pour la réhabilitation des universités de cocody, Abobo-Adjamé, Bouaké, Korhogo et Daloa ont coûté 130 milliards de FCFA. En outre, le gouvernement travaille pour la construction de trois (3) universités à Man, Bondoukou et San Pedro, dont l'ouverture est prévue à la rentrée 2015.

Emploi : la reprise économique consolide la création d'emplois

Il s'agit d'une priorité du Président de la République et de son gouvernement. C'est pourquoi, selon le Premier ministre, plusieurs programmes ont vu le jour. Il s'agit d'abord du Projet emplois jeunes et développement des compétences (Pejedec). Ce projet concerne les jeunes de 18 à 30 ans, de tout niveau de qualification. Il vise à améliorer l'accès à l'emploi de ces cibles en leur offrant plusieurs niveaux de compétences avec une première expérience de travail et/ou des formations professionnelles de courtes durées adaptées aux besoins du marché. M. Kablan Duncan a aussi parlé du Fonds national de la jeunesse (FNJ). Ce fonds va financer les jeunes promoteurs pour la création de leurs entreprises. A ce jour, 360 projets ont été réceptionnés pour 13.180 emplois prévisionnels. Avec le Programme national d'investissement agricole (PNIA), ce sont plus de 2,4 millions d'emplois qui vont être créés dans le secteur agricole. En ce qui concerne les ex-combattants, le processus de réinsertion concerne une population cible de 64.777. Sur instruction du Président de la République, 30.000 démobilisés ont été réinsérés en 2013 et le reste soit 34.777 le sera en 2014. Outre l'Armée et d'autres corps de la Fonction publique (Gardes pénitentiaires, Douanes, Eaux et Forêts, Protection civile), les domaines de la réinsertion concernent l'auto-emploi dans le commerce, l'artisanat, l'agriculture et le transport. Selon lui, d'une manière générale, l'emploi dans le secteur moderne a progressé fin juin de 2,8% (+20.221 emplois) à 742.788 salariés. Ce regain est tiré à la fois par le secteur privé (+2,9% ; +16.392 emplois) et le secteur public (+2,3% ; +3.829 emplois). « Ces nouvelles embauchent sur le marché du travail reflètent la consolidation de la reprise économique », selon le chef du gouvernement.

Lutte contre la vie chère : l'urgence

Il s'agit là d'une des priorités du gouvernement, dixit Kablan Duncan. Le Premier ministre a confié qu'une étude sur la structure de prix des produits vivriers montre que les frais illégaux représentent entre 23% et 40% des prix de vente sur les marchés. Pour être donc efficace, l'approche stratégique du gouvernement prend en compte : l'augmentation de l'offre des produits concernés, par l'accroissement de la production nationale et l'assainissement des filières d'importation ; une meilleure gestion de l'information sur l'offre et la demande ainsi que les prix des produits à travers la redynamisation de l'Office de Commercialisation des produits vivriers (OCPV) ; la fluidité du transport vers les lieux de distribution, notamment par la rationalisation des barrages routiers qui sont les lieux de racket. En outre, le certificat de provenance émis par l'OCPV servira de laissez-passer pour une plus grande fluidité dans la circulation du vivrier ; l'application des règles de la concurrence à travers l'activation de la commission de concurrence dont les membres viennent d'être nommés ; le renforcement de la politique de contrôle et d'affichage des prix et la lutte contre la fraude. L'objectif étant de permettre à terme non seulement de réaliser l'autosuffisance, mais aussi l'exportation dans la sous-région du riz et d'autres produits de consommation. Pour conclure, le Premier ministre a assuré que l'année 2013 sera celle du raffermissement et la consolidation de la croissance qui permettra de dégager des ressources nécessaires pour offrir de meilleures conditions de vie aux populations.

Olivier Guédé


professionnelle artisanat Enseignement supérieur transport sociale concurrence consommation secteur économique application entreprises don lutte scolaire éducation projet conférence de presse riz production distribution PNIA agriculture agricole produits vivriers Program jeunes fonds femmes Bondoukou Daniel Kablan Duncan Abobo Adjamé Korhogo Daloa Bouaké San Pedro Oms FNJ réconciliation gouvernement Couverture Maladie Universelle CMU emplois PND CHU Fonction publique Eaux et Forêts racket développement information cherté de la vie santé



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour