Financement de la transition écologique : le ministre Jacques Assahoré Konan sollicite l'implication du secteur privé

  • Source: CICG
  • Date: mer. 17 avr. 2024
  • Visites: 850
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 16 avril 2024 - Le ministre de l'Environnement">Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, Jacques Assahoré Konan, a lancé un appel au secteur privé pour une participation au financement de la transition écologique. C'était à l'ouverture du Forum CAP Green 2024, organisé par la Commission Énergie, Climat, Environnement">Environnement, Qualité (ECEQ), le 16 avril 2024 à Abidjan.

« Le gouvernement attend que le secteur privé face preuve d'audace et prenne des initiatives pour accompagner l'État. Des solutions éprouvées ailleurs peuvent déjà nous servir de base de réflexion comme l'évaluation adéquate des coûts liés aux risques climatiques, l'utilisation d'instruments de financements innovants, l'élargissement de la base des investisseurs, une plus grande participation des banques, l'amélioration des informations sur le climat », a-t-il indiqué.

Le ministre en charge de l'Environnement">Environnement a lancé cet appel au secteur privé pour qu'il participe au financement des mesures d'atténuation et d'adaptation évaluées à 22 milliards de dollars US, dans le but d'accélérer la transition vers une économie plus respectueuse de l'environnement et plus résiliente. Il en a profité pour annoncer l'organisation prochaine d'une table ronde par son département ministériel au cours de laquelle un portefeuille de projets verts sera présenté aux secteur privé et bailleurs pour financement.

Assahoré Konan a souligné l'importance de la transition vers une économie verte pour lutter contre les effets néfastes du réchauffement climatique non sans souligner l'urgence d'agir face aux conséquences dévastatrices du changement climatique sur l'économie, en mettant l'accent sur la nécessité de réduire immédiatement les émissions de gaz à effet de serre. Cela implique la promotion de l'efficacité énergétique, la construction de bâtiments plus économes en énergie, l'adoption de technologies durables, l'innovation dans la mobilité urbaine, la mise en place de formations appropriées, ainsi que le renforcement de la communication et de la sensibilisation.

Placé sous le thème « Cap Green, de la vision à la transition : Structuration et accélération des mécanismes de financement et d'investissement verts », ce forum s'est donné pour mission de promouvoir des pratiques et modèles d'affaires respectueux de l'environnement, ainsi que d'encourager le secteur privé ouest-africain à s'engager dans la décarbonation de l'économie mondiale pour préserver notre planète.

CICG




environnement secteur don lutte Abidjan énergie projet innovation communication État bâtiment gouvernement CICG mobilité information



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour