Affaire ''financement du meeting du PDCI à Yakro'' / Adjoumani (RHDP) : « Ils ont tapé poteau »
« Je contribuais à l'organisation des meetings du PDCI (...), mais j'ai coupé le robinet »


Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole principal du RHDP
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 25 oct. 2019
  • Visites: 1779
  • Commentaires: 0
Au lendemain du meeting organisé par le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA) à Yamoussoukro, des informations circulant sur la toile ont fait état de ce que le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole principal du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), et plusieurs cadres du RHDP, transfuges du parti dirigée par Henri Konan Bédié, ont financé l'organisation de cette manifestation. Dans une note dont Linfodrome a reçu copie, le ministre fait une mise au point.

Le ministre de l'Agriculture Kobenan Kouassi Adjoumani a décidé de réagir à l'affaire ‘'financement du meeting du PDCI à Yamoussoukro par des cadres du RHDP''. Affaire dans laquelle il est nommément cité et pour laquelle il aurait déboursé la somme de 5 millions de francs cfa comme appui à cette manifestation politique. Dans une mise au point, le porte-parole principal du RHDP s'est inscrit en faux contre cette publication qui circule sur les réseaux sociaux.

Ci-dessous la mise au point du Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani

« A l'instar d'autres ivoiriens, j'ai pris connaissance d'une liste qui circule sur la toile et qui fait mention de personnalités qui auraient, par des manœuvres discrètes, apporté leurs contributions au financement du récent meeting organisé par le PDCI-Daoukro, à Yamoussoukro. J'aurais ainsi, en ce qui me concerne, déboursé la somme de 5 millions de F CFA comme appui à l'organisation de cette manifestation politique.

Je voudrais m'inscrire en faux contre cette publication honteuse et mensongère sortie, on le devine, des officines du PDCI-Daoukro et dont l'unique objectif est de tenter de discréditer les personnalités du RHDP issues du PDCI-RDA et de jeter le doute au sein de notre grand parti.

J'élève une vive protestation contre ces pratiques tendancieuses, malveillantes et ridicules qui n'honorent ni le PDCI-RDA, ni la démocratie. Tout en me réservant le droit de donner une suite judiciaire à cette affaire qui n'est pas un fait isolé, je voudrais mettre quiconque au défi de rapporter la preuve la plus infime soit-elle, de la sincérité de ce fake news.

A la lecture de ce document, je ressens personnellement, comme mes co-accusés, de la peine face à ce que les actuels responsables du PDCI sont en train de faire. Ils sont prêts à tout pour parvenir à leurs fins. Ils sont désormais prêts à manger même leurs totems, à prendre le contrepied des valeurs que nous a enseignées le Père fondateur, pour faire triompher leurs ambitions égoïstes.

A titre personnel, je voudrais indiquer que si nous sommes partis du PDCI à un moment où il y avait encore du coffre, ce n'est pas aujourd'hui où ce parti est agonisant et « nabot » que nous allons être tenté d'y retourner.

Permettez-moi d'ajouter que, tout comme les autres personnalités visées dans cette fallacieuse affaire, je me sens bien au RHDP, bien aux côtés du Président Alassane Ouattara qui est un homme de vision, sincère et qui a une grande ambition pour notre pays.

Aux responsables du PDCI-Daoukro, je voudrais leur demander de cesser de nous chercher dans leur rétroviseur, car ils ne nous verront plus dans leurs rangs. Mais je leur promets que nous pourrons nous retrouver s'ils se laissent gagner par la sagesse en nous rejoignant, dans ce grand parti d'amour, de rassemblement et de fraternité qu'est le (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Adjoumani PDCI RHDP Rassemblement Côte d'Ivoire Yamoussoukro ivoiriens