Etats-Unis : Tout sur l'Ivoirien dont la société pèse plusieurs millions de dollars après avoir débuté avec 400 dollars, Dr Abass Yaya Bamba livre des secrets


Dr Abbas Yaya Bamba, un exemple de réussite des Ivoiriens vivant à l'étranger (Ph: Dr)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 20 juin 2019
  • Visites: 2450
  • Commentaires: 0
Son parcours aux Etats-Unis force l'admiration. L'Ivoirien Dr Abass Yaya Bamba, 48 ans, a réussi pratiquement tout seul à bâtir Y2Fox, Inc, une société de recherches et d'innovations technologiques, qui pèse aujourd'hui des millions de dollars, alors qu'il a commencé son business avec 400 dollars (environ 240 000 F Cfa). Nous sommes allés le découvrir à Denver dans le Colorado aux Etats-Unis, où il vit depuis une vingtaine d'années.

Lundi 20 mai 2019. Le temps est glacial en ce milieu de matinée à Denver dans le Colorado aux Etats-Unis. Nous sommes au bas d'un building situé à Denver technology center (Dtc). Avec le Stratège principal et spécialiste dans la conquête du marché de la société Y2Fox et ancien officier de l'armée de l'air américaine, Reginald M. Abbott, nous montons au 11e étage de cet impressionnant immeuble.

A la sortie de l'ascenseur, deux charmantes dames nous accueillent à la réception. Sans perdre le temps, nous sommes conduits dans les bureaux du Dr Abass Yaya Bamba. C'est lui le Président directeur général (Pdg) de la société de recherches et d'innovations technologiques qu'est Y2Fox, Inc.

L'entreprise est spécialisée, entre autres, dans la sécurisation et l'analyse des données stratégiques, la cyber-sécurité, l'intelligence artificielle, le Smart living (Vie intelligente en Français) et la recherche d'informations pour les solutions futuristes. Après les civilités, les échanges peuvent commencer.

Dr. Bamba se dit très heureux d'accueillir, au sein de son entreprise, ses compatriotes, des journalistes Ivoiriens. La question qui brûle nos lèvres est de savoir comment lui, un Ivoirien, a réussi à faire son trou aux Etats-Unis. Il accepte de se prêter aux questions. Sans fioritures. Pendant des dizaines de minutes, il explique son parcours on ne peut plus impressionnant.

D'une part, l'enfant de Ouaninou (localité située au nord-ouest ivoirien où est né Dr Abass Yaya Bamba), nous situe sur comment il a bâti une société d'une telle envergure, avec des clients aux Etats-Unis, et qui pèse aujourd'hui des millions de dollars alors qu'il a commencé avec 400 dollars (environ 240 000 F Cfa).

D'autre part, il explique comment il est parti de l'Université d'Abidjan-Cocody (aujourd'hui Université Félix Houphouët-Boigny), pour avoir plusieurs diplômes et qualifications aux Usa. Il est aujourd'hui un universitaire titulaire d'un Bachelor en Computer sciences/information technology, d'un Master en Business administration, d'un Doctorat en Computer science dont la thèse portait sur « Les grandes données comme instrument pour combattre la corruption ».

 

Invité comme expert par les Nations Unies

A ce titre, il révèle avoir participé, en 2016, en qualité d'invité expert/chef d'entreprise, au colloque organisé, à New-York, par les Nations Unies, sur le développement soutenu des pays en développement (en Anglais, Suistainable development-Global compact meeting with USA businesses).

Le Pdg de Y2Fox, Inc est aussi titulaire de plusieurs hauts certificats professionnels dont un Master level certificat en sécurité des données, un Master level certificat en gestion sécuritaire du territoire, un Master level certificat en management de projet.

Dr Abass Yaya Bamba est certifié Microsoft, certifié Micro-computer. Il soutient avoir eu l'honneur de conduire de « très importants et grands projets » au niveau de son entreprise, avec des partenaires stratégiques, qu'ils soient des entités gouvernementales ou du secteur privé. Aussi bien aux Etats-Unis qu'ailleurs dans le monde.

Avant de mettre le cap sur Denver dans le Colorado au milieu de l'année 1998, Abass Yaya Bamba a séjourné pendant six mois à New-York où il avait atterri à la fin de l'année 1997.

Une fois dans cette capitale de l'Etat du Colorado, il allie formation et boulot. Et, c'est véritablement en 2008, qu'il lance son entreprise alors qu'il était expert à Boeing. « Etant à Boeing, je travaillais dans ma société, les week-ends et les jours non ouvrables », confie-t-il.

En 2010, Dr Abass Yaya Bamba prend une mise à disponibilité chez Boeing. En octobre de cette année-là, la Côte d'Ivoire organise la présidentielle après 8 années de crise. Il veut faire bénéficier de son expérience, à son pays en général, et au président sortant, Laurent Gbagbo, en particulier. Une fois à Abidjan, il fonde le Front des volontaires pour la République (Fvr). Pour mener à bien sa stratégie de conquête des électeurs, l'expert de Boeing dote le Fvr des instruments modernes de la conquête électorale dont un site web, www.votonsgbagbo.net.

Près de 1000 volontaires à travers le territoire national, sensibles à cette initiative, répondent spontanément à son appel. Plus d'une vingtaine de ces volontaires travaillent directement avec lui, nuits et jours, pour assurer une victoire au candidat Laurent Gbagbo.

Contrairement à ce qu'il espérait, les résultats du second tour de cette compétition électorale de 2010 débouchent sur une grave crise post-électorale.

 

Le contrat catalyseur

Quand il retourne aux Etats-Unis, Abass Yaya Bamba, « sonné par ce qui s'est passé en Côte d'Ivoire pendant la crise post-électorale », prend la résolution de se consacrer à son entreprise. Il souhaite, avec le succè (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


local Université Félix Houphouët-Boigny Ivoirien Laurent Gbagbo Côte d'Ivoire Abidjan Cocody Microsoft présidentielle gouvernement candidat corruption Boeing développement information




Educarriere sur Facebook