Hommage du Bafing au chef de l'État à Yopougon / Gilbert Kafana Koné aux cadres : « Si vous êtes assis sur un tabouret et que vous voulez durer, il faut savoir vous asseoir »


Le ministre Gilbert Kafana Koné a exhorté à l'unité des populations du Bafing autour du président Alassane Ouattara
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 16 avr. 2019
  • Visites: 837
  • Commentaires: 1
Le ministre auprès du président de la République chargé des relations avec les institutions de la République et maire de Yopougon, Gilbert Kafana Koné, représentait, samedi 13 avril 2019, le ministre d'État, ministre de la défense, Hamed Bakayoko, parrain d'une cérémonie d'hommage et de reconnaissance du Bafing au chef de l'État, Alassane Ouattara.

La cérémonie a eu lieu à l'espace Ficgayo à Yopougon. Gilbert Kafana Koné a saisi la tribune, à lui offerte, pour s'adresser aux cadres, en particulier, et aux populations, en général. Aux cadres, le maire de Yopougon a indiqué comment se tenir sur un « tabouret »- en allusion à tout poste de responsabilité- pour éviter quelque situation fâcheuse. « Vous qui avez l'honneur d'être assis sur un tabouret. Si vous êtes assis sur un tabouret et que vous voulez durer, il faut savoir vous asseoir...Il ne faut pas s'asseoir sur le côté, ni à gauche, ni à droite, mais au milieu sinon ou vous quittez le tabouret ou il vous quitte », a dit Kafana Koné. 

Le « tabouret » est un vocable introduit dans le débat politique par Adama Bictogo, président du comité d'organisation du congrès du parti unifié Rhdp. Le 5 janvier 2019, au palais de la culture de Treichville, il avait indiqué qu'après le 26 janvier, date du congrès du Rhdp, tout président d'institution, ministre ou député issu de l'un des partis houphouëtistes, ayant refusé le Rhdp, devait « libérer le tabouret ».

Gilbert Kafana Koné a averti les ressortissants du Bafing contre d'éventuels détracteurs du président de la République. Selon le ministre, il se trouvera des personnes pour leur « raconter » qu'ils sont capables de faire certaines choses pour la Côte d'Ivoire. Mais, explique M. Koné, « entre le dire et le faire, il y a une grande marge ». « Vous allez porter la voix à vos parents de Touba et leur dire qu'ils doivent faire très attention. Nous avons un grand chef qui a une vision du monde qui n'est pas partagée par beaucoup d'hommes d'État, beaucoup de politiciens. Il est unique non seulement en Côte d'Ivoire mais au-delà. Vou (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Alassane Ouattara Hamed Bakayoko Adama Bictogo Gilbert Kafana Koné Rhdp Côte d'Ivoire Yopougon Treichville Bafing



Educarriere sur Facebook