Crise au sommet de l'Etat : « Ouattara ne doit rien à Bédié (...) L'Appel de Daoukro a été fait pour protéger les intérêts du PDCI en 2015 », déclare Sanogo K. Serge


Le Président du Mouvement des Jeunesses actives de Côte d'Ivoire (MOJACI), Sanogo Kakou Serge dit SKS
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 19 déc. 2018
  • Visites: 3359
  • Commentaires: 5
Le Président du Mouvement des Jeunesses actives de Côte d'Ivoire (MOJACI), Sanogo Kakou Serge dit SKS, était face à la presse ce mercredi 19 décembre 2018 dans un grand hôtel de Cocody où il s'est prononcé sur divers sujets de l'actualité sociopolitique nationale et la situation qui prévaut actuellement à la maitrie du Plateau.

C'est un leader visiblement remonté contre la récente sortie d'Henri Konan Bédié sur les plateaux de France 24, qui s'est adressé à la presse ce mercredi matin. Au sujet des regrets évoqués par le président du PDCI relativement à son soutien au Président Alassane Ouattara, Sanogo Kakou Serge a affirmé que le chef de l'Etat ne doit absolument rien au «Sphinx de Daoukro». «Toutes les promesses qui ont été faites à M. Bédié ont été tenues. En 2015, ce n'était pas évident que le PDCI remporte la présidentielle face à Ouattara. L'Appel de Daoukro a été fait pour protéger les interêts du PDCI plutôt que de se retrouver dans l'opposition. M. Bédié ne peut pas prétendre qu'il regrette son soutien à Ouattara», a lancé le leader du MOJACI.

Revenant sur l'actualité sociopolitique marquée par les dernières élections locales municipales et régionales, Sanogo Kakou Serge s'est interessé au cas spécifique de la commune du Plateau. Le jeune leader pro-Ouattara ne comprend pas pourquoi, malgré les preuves de détournement de près de 6 milliards FCFA, existantes contre le maire élu, Ehouo Jacques, la justice peine encore à l'interpeller pour l'entendre. «Les élections municipales au Plateau devraient faire en sorte q (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


France 24 Henri Konan Bédié Alassane Ouattara PDCI Côte d'Ivoire Cocody Plateau Daoukro présidentielle détournement élections opposition




Educarriere sur Facebook