Emploi en Côte d'Ivoire : les métiers qui recrutent à Abidjan

  • Source: jeuneafrique.com
  • Date: mer. 19 déc. 2018
  • Visites: 6818
  • Commentaires: 0
En pleine reconstruction et aménagement urbain, la capitale économique de la Côte d'Ivoire a besoin de profils techniques et expérimentés. Mais sur le marché de l'emploi, ces ingénieurs et opérationnels tant prisés manquent.

Depuis la fin de la crise ivoirienne, Abidjan est un grand chantier dans lequel les entreprises investissent. Ce développement de l’urbanisme emporte avec lui celui des secteurs du BTP et de l’industrie. Ces derniers recrutent et tous les corps de métier sont concernés. Du ciment à la maintenance, les entreprises ont des postes à pourvoir sur des métiers opérationnels comme les électriciens, des plombiers, ou encore des techniciens en énergie, spécialisés dans le refroidissement des bâtiments.


>> LIRE AUSSI : Salaires en Côte d’Ivoire : pourquoi il faut refuser un poste inférieur à ses qualifications


Besoins d’ingénieurs

Les experts métiers sont également prisés comme les ingénieurs en génie civil, ingénieur techniques, ingénieurs de production, les responsable de développement commercial, les technico-commerciaux, les contrôleurs de gestion, le contrôle qualité, et les chefs de chantier. Dans 25 % des cas ces fonctions cadres techniques issues de la production, de la maintenance et de la qualité, sont recherchés par les entreprises qui recrutent, selon le dernier baromètre 2018 de l’emploi en Côte d’Ivoire, qui sera publié en janvier par le site de recrutement Emploi.ci. Parmi elles se trouve Colas, la filiale de Bouygues spécialisée dans la construction et l’entretien des infrastructures de transport, ou encore l’entreprise ivoirienne, Maintenance Climatisation Technique (MCT).

De son côté, Bolloré Transport & Logistics prévoit de recruter une centaine de personnes en 2019, notamment dans les métiers du BTP, de la mécanique, de la maintenance, et de l’électronique. Les fonctions supports sont également concernées. La filiale du groupe français recherche des profils en finance, dans le contrôle de gestion, les ressources humaines, le juridique, les systèmes d’information, et la QHSE (Qualité, hygiène, sécurité, et environnement).   

Un besoin de développeurs dans toutes les filières

Autre secteur en plein développement, la téléphonie embauche également. « En Côte d’Ivoire, il n’est pas rare de voir une personne ayant deux ou trois portables contenant des puces d’opérateurs différents », affirme Fanta Traoré fondatrice du cabinet de recrutement Empower Talents & Careers. Les opérateurs comme Orange, Moov, MTN ou VOIP-CI multiplient les offres mobiles pour gagner en compétitivité, ce qui nécessiter de renforcer les équipes de développeurs.

Ces profils sont également courtisés par les start-up ivoiriennes spécialisées dans l’assurance, comme Inexa, Stane Assurance, ou encore Baloon Assurance. Et la filière grandit : « De nouvelles licences d’assurance sont accordées et des grands groupes tunisiens, tels que Comar Assurances, viennent s’installer à Abidjan », explique Fanta Traoré.


>> LIRE AUSSI : Emploi : 3 questions à Christian Koko, DRH d’Orange Côte d’Ivoire


Les conducteurs de travaux dans le viseur des chasseurs de têtes

Ces entrepr (...)

Lire la suite sur jeuneafrique.com



Magazine

Educarriere sur Facebook