LES FEMMES ILLUMINENT LE PODIUM DE ANZISHA PRIZE 2018

  • Source: iEARN-CI Communication
  • Date: jeu. 29 nov. 2018
  • Visites: 593
  • Commentaires: 0

Le mardi 23 Octobre 2018, en début de soirée, une ambiance légendaire est venue édulcorer la quiétude habitude du campus de l’African Leadership Academy (A.L.A) sis à Johannesburg en Afrique du sud. En cause : le ballet des navettes transportant les finalistes, les intervenants et les invités au lieu de célébration du gala de Anzisha Prize 2018. Il faut relever cependant que cette atmosphère féérique est désormais une tradition annuelle à A.L.A.

En effet, c’est sensiblement à cette période que se tient chaque année le gala de célébration et de récompense des très jeunes entrepreneurs de moins de 23 ans du continent africain. 

Après les discours favorables à la promotion de l’entrepreneuriat chez les jeunes dans la perspective d’apporter une solution durable à l’employabilité de cette frange démographique majoritaire sur le continent et dans le monde (plus de la moitié de la population mondiale), et les délibérations du jury, l’édition 2018 de Anzisha Prize a finalement livré son verdict : les femmes président pour un an la destinée du leadership entrepreneurial chez les jeunes africains.

En effet, si Anzisha Prize parvenait à son épilogue pour son édition 2018, pour Melissa BIME (jeune entrepreneur camerounaise de 22 ans), la phase d’amorçage de son parcours entrepreneurial entamait son prologue. Car en remportant la faveur du jury, Melissa devient grand prix Anzisha 2018 et succède ainsi à Ben Aziz Ibrahima Konaté de la Côte d’Ivoire, grand prix Anzisha 2017.

Par ailleurs, sur le podium de Anzisha Prize 2018, une autre femme est également présente : Joan NALUBEGA de l’Ouganda, 21 ans  (2nd runner-up ; 3e place). Toutes deux encadrent bien le seul homme du trio gagnant Alhaji Siraj BAH de la Sierra Leone, 18 ans  (1st runner-up ; 2e place). En outre, le podium final de Anzisha Prize 2018 qui a révélé la montée en puissance du leadership féminin chez les très jeunes entrepreneurs du continent africain, a également ouvert un nouveau chapitre du Prix Anzisha. Avec leurs entreprises de ‘‘banque de sang en ligne permettant d’approvisionner des patients de 23 hôpitaux à travers le Cameroun’’ et de ‘‘produits d’entretien corporel anti-moustique qui luttent contre le paludisme’’, Melissa et Joan viennent définitivement d’adjoindre le secteur de la santé aux domaines traditionnellement accessibles à l’intervention entrepreneuriale pour les plus jeunes que sont : l’agriculture, le transport & fret, la manufacture, la vente et la construction.

Aussi, l’exemple de Melissa BIME et de Joan NALUBEGA doit-il être promu en vue d’inciter de plus en plus les jeunes filles en Afrique à embrasser la carrière d’entrepreneur qui ne doit plus être perçue comme l’apanage exclusif des hommes.

C’est pourquoi, nous souhaitons enregistrer de nombreuses candidatures féminines lors de la prochaine édition de Anzisha Prize qui s’ouvre le 15 février 2019.

Pour rappel, il faut dire que Anzisha Prize est le premier et plus prestigieux des prix africains récompensant le leadership entrepreneurial des jeunes du continent âgés de 15 à 22 ans. Les finalistes au nombre de 20 depuis l’édition 2018, se partagent la somme de 100.000$ US. Le Grand prix recevant 25.000$ US, le 1st runner-up : 15.000$ US et le 2nd runner-up : 12.500$ US. Les autres finalistes recevant chacun 2.500$ US pour le développement de leurs start-up. Par ailleurs, avant le gala, tous les finalistes séjournent pendant environ deux semaines à Johannesburg sur le campus de A.L.A. Durant ce séjour, tous frais payés, ils bénéficient gratuitement d’une formation en accélération de business, d’un réseautage et d’un accompagnement à vie censés aider à la prospérité de leurs entreprises.

Débuté en 2010, Anzisha Prize est une initiative de l’African Leadership Academy qui bénéficie du soutien financier de MasterCard Foundation et de la Fondation Louis Dreyfus. En Côte d’Ivoire, l’O.N.G iEARN Côte d’Ivoire en est le partenaire pays, en charge de la promotion, de l’encadrement et de l’assistance des très jeunes entrepreneurs.

 

Source iEARN-CI Communication




Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook