Manifestation au siège du PDCI : Guikahué porte de graves accusations contre le RDR

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 04 juin 2018
  • Visites: 1944
  • Commentaires: 0
Maurice Kakou Guikahué, à l'issue d'une réunion du Secrétariat exécutif de son parti, tenue le 31 mai 2018, au siège du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci-Rda), à Cocody, a accusé un cadre du Rassemblement des républicains (Rdr), d'être derrière les attaques qui ont été perpétrées contre le siège de son parti, le jeudi 31 mai 2018.

Un groupe de jeunes surexcités avaient pris d'assaut « la maison du parti », brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Nous sommes les jeunes du Pdci. Nous voulons le parti unifié. Vive le Rhdp ». Ils scandaient, à gorge déployée, « On ne veut pas Guikahué. On veut Rhdp ». Pour Guikahué, ces manifestations sont loin d'être des militants du Pdci. Pis, «ce sont des assaillants » à la solde « d'un certain Méïté du Rdr », a-t-il indiqué dans une vidéo disponible sur Pdci 24 Tv.

« C'est tout malheureux de le dire...Des jeunes ont fait un communiqué dans la presse pour mettre en garde les uns et les autres. Nous prenons la communauté internationale à témoin, parce que ce ne sont pas des militants du Pdci-Rda. On a des preuves. Le premier jour, le commissaire a interpellé quelques éléments. Il y avait 3 éléments qui étaient complètement étrangers au Pdci-Rda. Et ils ont été recrutés en ville. Ce qui est encore plus frappant. Celui qu'on a interrogé a dit qu'il est au quartier Maroc à Yopougon.   Et il y a un Dyna (véhicule de transport en commun) qui s'est arrêté. On leur a dit de monter. On a donné 500 et 1000 F Cfa à chacun. On leur a dit de venir crier ici au siège du Pdci. Donc, ils ne sont pas Pdci », a d'abord révélé l'ex-ministre de la Santé publique de l'ancien président Henri Konan Bédié.

Il a poursuivi pour affirmer que « celui qui les a recrutés, c'est un certain Méïté, qui est du Rdr ». Mais, il donne, néanmoins, un indicateur, qui tient au fait qu'ils ne sont pas militants du Pdci-Rda. Ces jeunes-là, affirme Guikahué, ne connaissent pas son nom. Car, le minimum, à l’entendre, pour un militant du Pdci-Rda, c'est de connaître au moins le nom de ses dirigeants.   « Vous avez été témoins de ce qui s’est passé cet après-midi. Les gens criaient : « Guikaho, Guikaho ». Ça veut dire qu'ils ne connaissent même pas mon nom. Donc, ce sont des assaillants.

Ce ne sont même pas des militants du Pdci. C'était un montage. Une mise en scène », a encore révélé le député de Gagnoa Sous-préfecture. Qui adresse une sév&e (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook