X

Transport aérien : le 1er vol direct New York-Abidjan a atteint « au moins 80% de remplissage » (PCA AERIA)


Abdoulaye Coulibaly, PCA de AERIA
  • Source: APA
  • Date: mer. 16 mai 2018
  • Visites: 946
  • Commentaires: 0
Le premier vol direct au départ de New York vers Abidjan a atteint un taux d'«au moins 80% de remplissage », a indiqué mardi Abdoulaye Coulibaly, Président du Conseil d'administration (PCA) de l'Aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan (AERIA), à son retour des États-Unis, devant des journalistes, à l'aéroport d'Abidjan.

« On a fait au moins 80% de coefficient de remplissage, ce qui est quand même intéressant pour le premier vol », a déclaré à la presse le général Abdoulaye Coulibaly, PCA de AERIA, l’entité en charge de la gestion de l’aéroport d’Abidjan.

Il a fait remarquer qu’au départ d’Abidjan, il y a eu à l’occasion du premier vol « environ une vingtaine de passagers dont 15 en provenance de Lagos (Nigéria)». Au retour, l’appareil qui a décollé autour de 6h Gmt est arrivé à Abidjan vers 14h30 Gmt (heure locale).

Plusieurs passagers à bord ont pris en correspondance des vols pour aller vers Dakar, Bamako, Lagos, a dit le général Abdoulaye Coulibaly PCA de Aeria et de Air Côte d'Ivoire, tout en soulignant que les vols sont programmés pour mardi, jeudi et samedi.

Il a estimé que « la Côte d'Ivoire a beaucoup de chance de drainer beaucoup d’Américains » sur cette ligne, qu'il juge « idéale » car l’aéroport de destination qui est Newark « n’est pas quand même très loin de New-York », qu’on peut relier en 45 minutes.

L’ouverture de cette liaison aérienne a suscité un « engouement, la joie et le bonheur de nos compatriotes vivant aux États-Unis, qui sont venus de partout, et certains de Washington » de même que chez « nos frères de la Cedeao qui étaient présents aux différentes réunions qui ont été organisées », a dit le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné.

« Cette ligne qui a été rouverte était très attendue et va marcher comme nous le souhaitons. L’objectif, c’est de faire en sorte que d’ici la fin de l’année, nous augmentons donc la fréquence des vols sur les États-Unis avec si possible des destinations différentes », a-t-il ajouté.

A court terme, le gouvernement ivoirien entend faire en sorte qu'il puisse avoir un vol quotidien sur la desserte Abidjan-New York, a poursui (...)

Lire la suite sur APA



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook