Transport urbain : A quand les Wibus dans toutes les communes d'Abidjan ?


Les autres communes d’Abidjan attendent avec impatience une extension des wibus chez eux.
  • Source: JDA
  • Date: lun. 20 nov. 2017
  • Visites: 2332
  • Commentaires: 1
Lancés en avril 2016 à Cocody, les Wibus de la SOTRA devaient soulager les soucis des usagers. L'expérience plus ou moins réussie dans cette commune attise la convoitise des habitants du reste du district d'Abidjan.

« A Cocody, comme dans les autres communes, vous ne vous déplacerez plus comme avant ». Ces propos étaient ceux du Directeur général de la Société des transports abidjanais (SOTRA), Bouaké Meité, le vendredi 22 avril 2016, lors de la mise en circulation de 26 minicars « Wibus » dans la commune de Cocody. Selon lui, 60 % des déplacements dans le district d'Abidjan se font à l'intérieur des communes. Le projet, qui en était à sa phase expérimentale, devait améliorer la mobilité urbaine à Abidjan, grâce à des réseaux de proximité dans les communes. Plus d'un an après, l'extension des « Wibus » à tout le district d'Abidjan est toujours attendue par les populations, qui continuent de subir quotidiennement les caprices des minicars communément appelés gbakas et autres moyens de transport en commun.

Dans la commune de Cocody, l'implantation des « Wibus » a suffi pour redonner le sourire aux usagers, qui bénéficient d'un confort que n'offrent pas les traditionnels taxis communaux, connus sous l'appellation de wôrô-wôrô, notamment la climatisation, la connexion internet et un tarif à la portée de toutes les bourses. Une situation plutôt désavantageuse pour les conducteurs de taxis communaux, qui continuen (...)

Lire la suite sur JDA


Abidjan Cocody Bouaké internet SOTRA gbaka




Educarriere sur Facebook