Football / Eléphants : Des sportifs jugent l'équipe de Marc Wilmots

  • Source: fratmat.info
  • Date: mar. 13 juin 2017
  • Visites: 1788
  • Commentaires: 0
La prestation de la sélection nationale suscite des inquiétudes après deux sorties.

Les Eléphants de Côte d'Ivoire n'ont pas laissé bonne impression, samedi dernier, au stade de la Paix de Bouaké contre la Guinée. Défaits (2-3) par le Syli, les joueurs de Marc Wilmots ont été méconnaissables.

Une prestation qui ne laisse personne indifférent, surtout certains techniciens, spécialistes et dirigeants du football ivoirien. « C'était pathétique. Les Eléphants ont présenté une équipe sans leader naturel et leader technique », a déclaré Valer Gourizro, un agent de joueurs.

Pour Yssouf  Diabaté, le  président du Sporting club de Gagnoa, cette  défaite est à mettre sur le compte d'une mauvaise gestion de l'environnement de l'équipe. Un ancien défenseur des Eléphants qui  a voulu garder l'anonymat a abondé dans son sens, fustigeant l'absence de certains anciens qui auraient pu apporter leur expérience aux jeunes du groupe.

Sur les plans technique et tactique également, le groupe de Marc Wilmots n'est pas exempt de tout reproche. « En défense, les Eléphants ont montré des automatismes en première période. Au milieu, Jean Philippe Gbamin a montré des crocs. Avec lui,  Maxwell Cornet était à la tâche, même si mal utilisé.  Il y a eu de belles séquences. Malheureusement, en seconde période, nous n'avons rien vu. Physiquement, les Eléphants étaient à la rue. Aujourd'hui, les gens en veulent à ces garçons qui, malgré leur volonté, sont confrontés à la dure réalité de la haute compétition africaine », a analysé Tchétché Aimé, ancien international ivoirien reconverti en consultant sportif.

Le tableau sombre qu'ont présenté les Eléphants ne doit cependant pas tout remettre en cause. Les éliminatoires de la Can 2019 ne font que débuter, il reste encore cinq matches à disputer. La qua (...)

Lire la suite sur fratmat.info


Can 2019 football Eléphants Côte d'Ivoire Gagnoa Bouaké Guinée




Educarriere sur Facebook