Camp pénal de Bouaké : Révélations sur des échanges entre Koua Justin et des agents de l'ONUCI


Koua Justin a dit ses vérités aux agents de l'Onuci. (Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: mer. 13 mai 2015
  • Visites: 3094
  • Commentaires: 0
Le Secrétaire général adjoint (Sga) du Front populaire ivoirien (Fpi, camp Sangaré) chargé des relations avec les syndicats et organisations de masse, Koua Justin, se porte bien.

C'est ce que révèlent nos sources qui précisent qu'il a reçu, ces derniers jours, au camp pénal de Bouaké, la visite d'agents de l'Opération des Nations unies pour la Côte d'Ivoire (Onuci). « Deux jours après son transfèrement au camp pénal, il a été écrit que Koua Justin a été transféré dans un centre de santé. Faux !  Dès que cet article est sorti, un agent de l'Onuci, plus précisément de la cellule des droits de l'Homme, s'est présenté au camp pénal et a exigé à le voir. C'était une femme. Conduite au détenu, elle lui a posé des questions sur son état de santé », a rapporté l'un de nos informateurs. Et d'ajouter : « Et Koua Justin de répondre avec un air un peu agacé : « Vous me voyez, suis-je malade ? Je ressemble à quelqu'un qui est malade ?».

Après ces échanges, la dame de l'Onuci est repartie. Mais un autre agent est revenu après qu'Amnesty international a écrit que « Justin Koua a d'ailleurs été transféré dans un centre médical pour traitement pour des blessures non-spécifiées ». « C'était le samedi 9 mai 2015. Les régisseurs des prisons de Côte d'Ivoire étaient en réunion au camp pénal. Et un véhicule 4x4 estampillé Onuci est arrivé. L'agent arrivé s'est présenté à nous. Il a dit qu'il voulait voir Koua Justin qui a subi des tortures dès son arrivée au camp pénal. No (...)

Lire la suite sur Soir Info


Koua Justin Justin Koua Front populaire ivoirien Fpi Onuci Côte d'Ivoire Bouaké Amnesty




Educarriere sur Facebook