Démobilisation : Des ex-combattants quittent la caserne de la BAE, très mécontents des autorités


Des ex-combattants ont embarqué dans ces cars à destination de M'bahiakro.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 25 avr. 2015
  • Visites: 2627
  • Commentaires: 0
Ce n'est pas de gaieté de cœur que les ex-combattants quittent la caserne de la Brigade Anti-Émeute de Yopougon. Ils dénoncent les promesses non tenues.

Vendredi matin, un convoi de neuf cars a transporté au total 687 ex-combattants démobilisés en direction du site de resocialisation de l'Addr, à M'bahiakro. « Nous avons recensé des ex-combattants qui étaient sur le site et qui étaient d'accord pour aller à la resocialisation. Jusqu'à ces départs, nous avons traité 687 personnes », s'est-il réjoui.

Même si tout s'est déroulé dans une bonne ambiance, les ex-combattants ont exprimé leurs regrets et inquiétudes. Kouassi Kouakou Gislain, démobilisé le mardi 21 avril, n'a pas caché sa tristesse. « Après le profilage, quand l'Addr est venu me demander ce que je voulais, j'ai dit que je veux être militaire. Lors de la visite de la visite présidentielle, on était à Tiébissou, et aujourd'hui on vient nous demander de démobiliser. 800 mille Fcfa, c'est l'argent mais je ne suis pas content », a-t-il regretté.

Quant à Touré Oussaba, ex-combattant depuis 2002, au profilage 39, il a émis des doutes sur l'exécution de la promesse qui leur a été faite. « Je suis prêt à aller faire mon ''reso'' (resocialisat (...)



Lire la suite sur linfodrome.com


Yopougon transport Tiébissou présidentielle



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour