ft-ad_1
Société

Première édition des Journées promotionnelles de l'Assurance qualité dans l'Enseignement supérieur : une vitrine pour promouvoir la nouvelle loi sur l'Enseignement supérieur

post-img

Abidjan, le 26 avril 2024- A l'ouverture de la première édition des Journées promotionnelles de l'Assurance Qualité de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique placée sous le thème « Assurance Qualité, formation de qualité et employabilité des jeunes diplômés », le ministre Adama Diawara a indiqué que l'objectif majeur est de promouvoir la nouvelle loi sur l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation.

C’était le jeudi 25 avril 2024 à Abidjan-Plateau.

« Il s’agit de faire en sorte qu’au niveau de la recherche, de l’Innovation, d’un côté, et de l’enseignement supérieur, de l’autre, que l’assurance qualité nous permette de réaliser la mission principale qui nous est assignée », a déclaré Adama Diawara. Ce, au cours de la conférence inaugurale de la cérémonie qu’il a prononcée sur la nouvelle loi relative à l’Enseignement supérieur, la Recherche et l'Innovation.

D’abord au niveau enseignement supérieur, a-t-il expliqué, c’est de former des ressources humaines de qualité, capables de contribuer efficacement au développement de la Côte d’Ivoire. Et au niveau de la recherche scientifique, c’est de développer une recherche pertinente qui réponde, de façon concrète, aux problèmes de développement qui se posent au pays : « Et l’assurance qualité est de nature à nous permettre effectivement d’y arriver de façon optimale ».

Quant au directeur général de la Qualité et des Évaluations (DGQE), Kouamé Kouakou Lacina, il a dit que ces Journées qui prennent fin le 26 avril, sont organisées pour mobiliser l’ensemble des partenaires et des acteurs qui sont impliqués dans la mise en œuvre du processus de promotion de l’assurance qualité.

« A travers ces Journées, il s’agira pour nous d’approfondir les liens de causalité entre ces sujets d’importance et de nourrir notre compréhension commune des réformes majeures. Depuis longtemps, l’on parle d’assurance qualité au niveau de l’enseignement supérieur. Nous avons organisé ces journées pour montrer que l’assurance qualité est un instrument d’atteinte de l’excellence que nous recherchons », a relevé Kouamé Kouakou Lacina.

« C’est un instrument », a-t-il poursuivi, « qui permettra de faire en sorte que les établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui seront évalués, puissent compter dans le firmament mondial de l’Enseignement supérieur. L’assurance qualité, dans notre pays, permettra de tirer notre système d’Enseignement supérieur vers le haut et ce, grâce à la nouvelle loi ».

CICG




Innovation Enseignement supérieur Abidjan jeunes Adama Diawara Côte d’Ivoire Plateau CICG développement formation

Articles similaires