ft-ad_1
Société

Semaine nationale de la presse : le ministre Amadou Coulibaly salue un outil de renforcement du dialogue entre les médias et le public

post-img

Abidjan, le 15 avril 2024 – A l'ouverture de la première édition de la Semaine nationale de la presse, le 15 avril 2024 à Abidjan, le ministre de la Communication, Amadou Coulibaly, a salué la tenue de cet évènement qui permettra de renforcer le dialogue entre les médias et le public.

« Je suis convaincu que cet événement sera un succès et qu’il permettra de renforcer le dialogue entre les médias et le public. Qu’il permettra aussi au journaliste de ne pas oublier qu’il demeure un repère indispensable, un enracinement social important dans la consolidation de la démocratie », a souligné Amadou Coulibaly.

Pour lui, face à un monde marqué par la prolifération des sources d’information, la montée en puissance des réseaux sociaux, de l’Intelligence artificielle, il paraît important de développer un esprit critique face aux flux d’informations. Et les médias, a-t-il relevé, doivent encourager l’engagement citoyen en donnant la parole à tous et en permettant aux citoyens de participer au débat public.

Le journaliste, a-t-il affirmé, se doit d’être professionnel en pratiquant son métier dans le respect des règles éthiques et déontologiques. Et le lecteur a le droit d’exiger une information de qualité, c’est-à-dire sourcée, vérifiée, équilibrée et consolidée.

Le ministre de la Communication a rappelé, à l’occasion, la volonté du Président de la République d’œuvrer à donner à la Côte d’Ivoire une presse professionnelle et compétitive à l’échelle internationale. « Mon devoir au sein du gouvernement consiste à créer les conditions favorables à l’émergence d’une presse professionnelle et de qualité, une presse libre et responsable pour notre pays », a-t-il assuré.

Pour sa part, le président de l’Autorité nationale de la presse, Samba Koné, a fait savoir que l’institution de la semaine nationale de la presse trouve son essence dans la nécessité de restaurer le lien entre les médias et le citoyen.

A travers le thème : « Médias, esprit critique et engagement citoyen : quelles réalités en Côte d’Ivoire ? », il s’agira, selon lui, d'identifier les pistes de solution pour faire face à la désinformation.

Notons que cette semaine nationale de la presse qui prendra fin le 19 avril sera meublée de panels et de visites d’unités de production de l’information.


CICG




professionnelle monde don Abidjan production sein Amadou Coulibaly Côte d’Ivoire gouvernement CICG information essence

Articles similaires