Cissé Bacongo interdit les charrettes (wottro), la mendicité et le commerce ambulant à Abidjan


Cette annonce survient dans un contexte marqué par un désordre urbain croissant dans la capitale économique ivoirienne.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 02 avr. 2024
  • Visites: 1978
  • Commentaires: 0
Le chef du District Autonome d'Abidjan, Ibrahim Cissé Bacongo, a formellement interdit le commerce ambulant sur les grandes artères, la mendicité sous toutes ses formes, ainsi que l'utilisation des charrettes à bras, communément appelées "wottro" ou "pousse-pousse".

Une mesure radicale. Désormais, sont formellement interdits à Abidjan le commerce ambulant sur les grandes artères, la mendicité sous toutes ses formes, ainsi que l'utilisation des charrettes à bras, communément appelées "wottro" ou "pousse-pousse".

Des défis majeurs

« Cette décision, prise dans le cadre de la lutte contre le désordre urbain, vise à assainir le cadre de vie des populations et à garantir leur sécurité, tout en favorisant une meilleure fluidité routière », précise le communiqué du District autonome publié ce mardi 2 avril 2024.

Cette annonce survient dans un contexte marqué par un désordre urbain croissant dans la capitale économique ivoirienne.

Depuis plusieurs années, Abidjan est en effet confrontée à des défis majeurs liés à la gestion de l'espace urbain, notamment la prolifération de commerces informels et le phénomène de mendicité, qui ont contribué à une atmosphère de désordre et d'insécurité dans certaines parties de la ville.

Développement durable et attractivité

La mesure s'inscrit aussi dans une volonté plus large du ministre gouverneur de redorer le blason d'Abidjan en tant que perle des lagunes, offrant ainsi une qualité de vie optimale à ses résidents et aux visiteurs.  (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


ville économique lutte Abidjan Cissé Bacongo jeu ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour