Lutte contre la corruption et la fraude : la HABG suscite l'implémentation d'outils de prévention dans neuf administrations

  • Source: CICG
  • Date: vend. 22 mars 2024
  • Visites: 800
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 21 mars 2024- Au terme d'une étude portant sur "le développement et la mise en œuvre des approches et outils de prévention de la corruption et de la fraude dans neuf administrations issues de quatre secteurs publics", des outils ont été élaborés et proposés en vue de leur mise en œuvre à court terme au sein des administrations cibles. Ce sont la stratégie anticorruption, fraude et infractions assimilées, la politique cadeaux, invitations et marques d'hospitalité, le code éthique, la charte de fonctionnement du comité de discipline et le plan de contrôle.

Les résultats de l'étude ont été présentés au cours d'un atelier-bilan dont l'ouverture a été présidée, le jeudi 21 mars 2024 à Abidjan-Marcory par le président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), Epiphane Zoro Bi Ballo, dont l'institution est l'initiateur de ladite étude, avec la collaboration de l'Agence de Coopération allemande pour le Développement (GIZ).

L'étude a porté sur le CHR de Yamoussoukro, la Formation sanitaire urbaine communautaire d'Anonkoua-Kouté, le Centre de santé urbain à base communautaire de la Riviera Palmeraie, le Guichet unique du Foncier, la Direction du Domaine urbain, la Direction du Cadastre, la Conservation Foncière et de l'Enregistrement du timbre pour la procédure d'acquisition des Arrêtés de Concession Définitive (ACD), la Direction Générale des Douanes et la Direction des concours.

Epiphane Zoro Bi Ballo a souhaité que les différents outils de prévention de la corruption et de la fraude élaborés soient « pleinement utilisés, en vue de bâtir une administration publique intègre, caractérisée par les principes de transparence, d'intégrité et de responsabilité ».

Il a assuré que « la HABG poursuit la mise en œuvre du "Projet de suivi de l'évolution et d'amélioration de la gouvernance en Côte d'Ivoire" dont l'exécution « est maintenant à la phase de collecte des données statistiques en vue de la construction prochaine d'un indice et de sous-indices endogènes de suivi de la gouvernance dans notre pays ».

Selon la cheffe de Coopération allemande en Côte d'Ivoire, Maya Schmaljohann, représentant l'ambassadeur, les risques de corruption ont été identifiés et analysés pour les neuf administrations ciblées : « C'est un grand succès. C'est le point de départ de la mise en œuvre des outils et mesures ».

Elle a félicité « la Côte d'Ivoire pour ses engagements forts en matière de renforcement de la bonne gouvernance et de lutte contre la corruption ».

Cette étude est menée dans le cadre du projet "Promotion de la bonne gouvernance pour l'accroissement des investissements et de l'emploi".

CICG




CHR de Yamoussoukro Côte d'Ivoire secteur don lutte Abidjan projet sein investissements Foncier Epiphane Zoro jeu HABG Riviera Marcory GIZ concours emploi CICG corruption développement Formation bonne gouvernance santé



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour