La FESCI déloge les élèves à Abidjan en réaction aux déguerpissements à Gesco


La FESCI avait prévenu qu'elle ne tolérerait pas que l'année scolaire des élèves de Gesco soit sacrifiée. (Ph:DR)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 27 fév. 2024
  • Visites: 972
  • Commentaires: 0
Une vague de délogement orchestrée par la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) a frappé ce mardi matin plusieurs établissements scolaires d'Abidjan. Une réaction aux opérations de déguerpissement à Yopougon Gesco, qui ont laissé plus de 1800 élèves désemparés.

Les élèves ont été délogés dans toutes les communes d'Abidjan ce matin du mardi 27 février 2024. Une opération menée par la FESCI qui semble impacter tous les établissements scolaires de la capitale politique, selon plusieurs sources concordantes.

"Nous étions en classe lorsque des éléments de la FESCI ont demandé à ce que nous laissions les enfants sortir", relate un enseignant d'un collège privé à Marcory joint par Linfodrome.

"Ce matin, tout était normal en classe jusqu'à ce que des membres de la FESCI viennent nous dire de sortir. J'ai vu mes professeurs impuissants face à la situation", affirme Kadiatou T., 18 ans, élève en classe de Terminale.

"Silence complice"

Cette réaction du syndicat estudiantin intervient après la démolition, lundi 19 février 2024, de l'établissement semi-privé Cha Hélène de Yopougon Gesco, qui comptait, selon les responsables, un effectif total de 1880 apprenants, répartis entre 1695 au secondaire (de la sixième à la terminale) et 185 au primaire (du CP1 au CM2).

La Fédération avait prévenu qu'elle ne tolérerait pas que l'année académique de ces élèves soit sacrifiée, surtout à quelques mois du début des examens à grand tirage.

Déplorant aussi le "silence complice" du ministère de l'Éducation nationale face à la situation critique des élèves de Yopougon Gesco, le syndicat avait annoncé deux sit-ins pour exprimer son m&eac (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Yopougon Côte d'Ivoire Éducation nationale scolaire Abidjan élèves terminal FESCI Marcory logement déguerpissement




Educarriere sur Facebook