ft-ad_1
Société

Emploi et protection sociale : le ministre Adama Kamara invite à une amélioration des acquis

post-img

Abidjan, le 19 janvier 2024 – Le ministre de l'Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara, a encouragé ses collaborateurs à améliorer, en 2024, les acquis obtenus en 2023. C'était le mercredi 17 janvier au cours de la cérémonie de présentation de vœux du nouvel an qui a eu lieu à l'agence CGRAE d'Abidjan-Cocody.

« L’année 2023 qui s’est achevée a été intense en activités pour notre ministère. Comme toujours, l’abnégation, la loyauté et le sens du devoir dont vous avez fait preuve, chers collaborateurs, nous ont permis d’aboutir à des résultats positifs dans le cadre de la mise en œuvre des attributions qui sont les nôtres. Je voudrais donc saisir cette heureuse occasion pour vous adresser mes sincères remerciements », a déclaré le ministre.

Et pour lui, « les acquis importants qui ont été obtenus en 2023 doivent être non seulement consolidés mais également et surtout améliorés au cours de cette année 2024 qui constitue une année charnière pour notre pays ».

Adama Kamara a présenté à ses collaborateurs les défis de l’année 2024. Entre autres défis, il a cité, au titre de l’Emploi, l’opérationnalisation et le démarrage effectif des activités du Fonds d’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap (FIPPSH), et la mise en place du Système d'Information sur le Marché du Travail (SIMT) pour améliorer la production et la qualité des statistiques sur l’emploi.

Au niveau du travail, il s’agira de finaliser et d’adopter le Programme Pays de Promotion du Travail décent 2024-2027, et de créer l’organe de dialogue social en matière de Sécurité et de Santé au Travail conformément aux dispositions du Code du Travail.

Sur le plan de la Protection sociale, le principal défi au regard des performances exceptionnelles réalisées en matière d’enrôlement demeure la mobilisation des cotisations sociales.

Il convient également de relever au titre des défis, l’élargissement du panier de prestations sociales, l’accélération de la construction et de l’équipement des centres sociaux, ainsi que la finalisation de la réforme de l’Institut National Supérieur de Formation Sociale (INSFS).

Concernant les acquis, rappelons entre autres, la création par décret du FIPPSH, la création de plus de 3 500 emplois à travers l’exécution des projets PPED et PPIV inscrits au PSGOUV 2 et l’augmentation du SMIG de 25% passant de 60 000 FCFA à 75 000 FCFA.

Il y a aussi l’élargissement du réseau des établissements sanitaires publics opérationnalisant la CMU avec l’intégration de plus de 300 établissements sanitaires supplémentaires et l’élargissement du panier de soins de la CMU avec l’intégration de spécialités telles que la cardiologie, la diabétologie, l’anesthésie et la réanimation.

CICG




professionnelle sociale don Abidjan projet production Program FIP SGO 2023 Cocody CMU emplois CICG Formation permis SMIG

Articles similaires