Société

Korhogo : une destination touristique prometteuse

post-img

Korhogo, capitale du district des savanes, fait partie des cinq villes hôtes de la Can de l’hospitalité.

Pour l’occasion, la ville s’est embellie. La voie de contournement du stade, longue de près de 2km et celle qui relie le stade aux cités Can, longue de 2,4km ont été bitumées.

A l’entrée de la ville, s’érige le stade Amadou Gon Coulibaly. L’infrastructure va abriter les matchs du groupe E composé des équipes de la Tunisie, du Mali, de l’Afrique du Sud et de la Namibie.

« Le stade Amadou Gon Coulibaly est un établissement moderne de 20.000 places. Il dispose d’un parking de plus de 2 000 places avec en son sein un héliport », précise Cyriac Yao, directeur du stade.

En plus de la cité Can et l’hôtel Can de Korhogo, la ville dispose d’établissements d’autres établissements hôteliers de qualité.

« A la faveur de la Can, nous sommes passés de 12 à 50 chambres. Notre hôtel possède une grande salle de réception, une piscine et une salle de jeu. Nous sommes impatients de recevoir les délégations locales et étrangères », confie Ruth Sehe, directrice d’un hôtel de la place.

Korhogo, chef-lieu de la région du Poro, offre de nombreuses attractions touristiques.

Le musée Peleforo Gbon Coulibaly a fait sa mue. Prêt à accueillir les visiteurs et à leur conter l’histoire de la ville à travers une grande variété d’objets.

A en croire Judicaël Achi, gestionnaire du musée, des expositions d’art y seront organisées tout au long de la compétition.

Au village des tisserands de Ouaraniéné, tous s’activent pour faire connaitre leur savoir-faire durant la compétition sportive la plus importante d’Afrique.
« Nous allons montrer aux visiteurs, le processus de fabrication des pagnes tissés. Les intéressés retourneront chez eux avec de belles créations », s’est réjouie Mariam Coulibaly, présidente des femmes tisseuses et fileuses de coton de Ouaraniéné.

A Korhogo et dans les villes environnantes, on peut aller à la rencontre des productrices de beurre de karité et visiter une carrière de granites, le Mont Korhogo, les Cases aux fétiches de Niofoin, les collines jumelles de Boundiali et la mosquée centenaire de Kouto.

CICG




village ville Afrique local sein femmes Amadou Gon Coulibaly jeu Korhogo Mali Tunisie Namibie CICG coton

Articles similaires

post

Life TV fête ses 4 ans

jeu. 18 juil. 2024 391