Politique sociale : Le gouvernement renforce le maillage des centres sociaux

  • Source: CICG
  • Date: lun. 07 août 2023
  • Visites: 814
  • Commentaires: 0

Dans les quartiers du district d'Abidjan et dans les villes de l'intérieur, les centres sociaux se positionnent comme des guichets de proximité de la politique sociale du gouvernement. Un rôle qui se renforce pour accompagner la marche d'une Côte d'Ivoire solidaire.

Ils sont des maillons essentiels dans le dispositif national de protection sociale. Ils permettent de rendre visible le social qui est au cœur de l'action gouvernementale. Un centre social reçoit des personnes vulnérables en attente d'appui, de conseil, d'accompagnement pour les aider à faire face aux chocs de la vie. Ainsi, chaque jour, des femmes en détresse, des enfants vulnérables et des personnes du 3e âge poussent les portes de ces centres dans l'espoir de bénéficier de l'assistance et de la solidarité de l'Etat. Les fardeaux ont pour nom pauvreté, violences basées sur le genre, enfants à besoins spécifiques… nécessitant des secours sociaux, des secours médicaux et des secours scolaires du ministère de l'Emploi et de la Protection sociale.

Au centre social d'Anono (Abidjan-Cocody) par exemple, en plus de ces secours, un accent a été mis sur la prise en charge des personnes âgées. Ici, un centre pilote dénommé « Centre ami des aînés » a été créé. Il s'agit de l'aménagement et de l'équipement d'espaces dédiés aux seniors. Une belle expérience appelée à s'étendre. Et pour faciliter l'assistance et la prise en charge des personnes âgées dans les centres sociaux, une formation a été dispensée à des personnels dédiés, notamment 150 points focaux.

En matière de protection sociale, les attentes sont nombreuses. Le gouvernement a donc pris des engagements pour renforcer les capacités techniques, opérationnelles et financières conformément à la mise en œuvre du programme de développement et de gestion des centres sociaux. Un manuel de procédures opérationnelles a été élaboré en vue d'harmoniser les procédures utilisées par les professionnels des centres sociaux et à favoriser une meilleure synergie des acteurs.

La campagne de proximité dénommée « la Ronde du social » lancée le 23 novembre 2021 à Vavoua par le ministère de l'Emploi et de la Protection sociale contribue également à la valorisation et au repositionnement des centres sociaux. Au cours de cette campagne, les interventions du ministre Adama Kamara et les actions concrètes qui sont posées permettent de mieux orienter et aider les populations vulnérables. Cette campagne permet de redynamiser les centres sociaux des villes visitées.

C'est le constat fait à Sakassou où cette activité avait permis à des associations de femmes, des ONG, des personnes physiques de recevoir des dons en espèces, des vivres et non vivres, des béquilles, des cannes anglaises et des fauteuils roulants.

Dans le Haut Sassandra récemment, lors de la cérémonie de lancement de la 5e étape de la Ronde du social à Daloa, le ministre a procédé à la remise de 14 fauteuils roulants à des personnes en situation de handicap et des dons en vivres et non vivres d'un montant total de 10 millions de FCFA.

Le pays compte 121 centres sociaux. Les experts estiment que pour un bon maillage, la Côte d'Ivoire devrait disposer d'environ 541 guichets déployés de façon efficiente sur l'ensemble du territoire national.

Aussi, dans le cadre de la mise en œuvre du programme de développement et de gestion des centres sociaux, de nombreux centres sociaux sont en cours de construction afin de rapprocher la protection sociale des populations.

Pour 2023, le gouvernement a annoncé sur sa feuille de route que 21 centres sociaux seront réhabilités et équipés. 10 centres (Sassandra, Katiola, Gagnoa, Treichville, Grand-Lahou, Mankono, Toulepleu, Ouragahio, N'guieme et Azaguié) seront financés par l'État et 11 centres sociaux (Bangolo, Sinfra, Bouaflé, Didiévi, Kani, Abengourou, Agnibilékro, Yopougon (MACA), Akoupé – Zéudji, Port-Bouët (Jean-Foly) et San-Pedro) seront financés par la Banque africaine de développement (BAD).

Le gouvernement a aussi a exhorté les collectivités décentralisées à faciliter la création de centres sociaux dans les localités qui n'en ont pas encore.

Source : CICG




Yopougon Banque Côte d'Ivoire ONG sociale marche lancement ville don scolaire Abidjan Port local État femmes 2023 Cocody Gagnoa Daloa Bangolo Akoupé Sinfra Sassandra Katiola Toulepleu Abengourou San-Pedro Sakassou MACA BAD gouvernement CICG développement formation permis



Educarriere sur Facebook