Apprentissage : une convention signée entre le ministère et 15 entreprises pour l'insertion de 130 jeunes après leur formation en France dans le BTP et l'audiovisuel

  • Source: CICG
  • Date: sam. 27 mai 2023
  • Visites: 954
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 25 mai 2023- Dans le cadre du programme ''École de la deuxième Chance (E2C)'', 130 jeunes stagiaires ont été recrutés pour une formation d'une durée de six à huit semaines à l'Ecole spéciale des travaux publics (ESTP) Paris et à Egletons en France, en vue de leur insertion dans les métiers du Bâtiment et des Travaux publics (BTP) et de l'audiovisuel. Représentant la deuxième cohorte de jeunes à former dans les BTP après celle des 35 premiers (17 topographes, neuf conducteurs de niveleuse et neuf conducteurs de Pelle hydraulique) à Egletons au dernier trimestre 2022, ces 130 stagiaires iront en France avec 32 formateurs dont les capacités seront renforcées en plomberie, maçonnerie, menuiserie, carrelage et peinture.

L'insertion professionnelle de ces 130 stagiaires une fois formés, a fait l'objet d'une signature de convention, le jeudi 25 mai 2023 à Abidjan-Cocody, entre le ministre de l'Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage, Koffi N'Guessan, et les responsables de 15 entreprises partenaires issues du consortium ‘'Abidjan ville durable''. Ce, en présence du représentant de l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Jean-Christophe Belliard.

Au terme de cette formation, ces 130 jeunes, selon Koffi N'Guessan, seront outillés pour être des chaudronniers, des coffreurs bâtiment, des conducteurs d'engins, des maçons, des mécaniciens d'ateliers, des topographes et des photographes caméramen.

Il a ajouté que « six autres stagiaires seront formés à la gestion des Centres de Formation d'Apprentis (CFA) dont la construction a débuté à Yopougon ».

« L'année 2023 a été décrétée année de la jeunesse par le Président de la République, Alassane Ouattara. Pour concrétiser cette décision, le gouvernement a créé le Programme Jeunesse (PJ Gouv) qui regroupe toutes les actions en faveur des jeunes. L'E2C est l'un des programmes qui sera de plus en plus sollicité et qui devra donc produire davantage d'actions opérationnelles », a souligné Koffi N'Guessan.

Le ministre qui fait bouger les lignes à la tête de son département depuis son arrivée, a également salué ces entreprises partenaires qui se sont engagées, à travers cette convention, à recruter les jeunes stagiaires après leur formation.

Le représentant de cette 2ème cohorte, Badra Ali Mohamed Konaté, a dit la grande joie qui est la leur d'avoir été retenus sur plus de 1 000 postulants. « C'est une chance pour nous d'aller suivre une formation en France et revenir servir notre pays », s'est-il réjoui.

Francis Wadja Ahizi, lui, est un informaticien de formation. Grâce à ce projet, il sera mécanicien automobile : « Je vais apprendre ce nouveau métier pour aller de l'avant. Et je remercie le gouvernement et le ministre Koffi N'Guessan pour cette opportunité ».

Après le stage d'immersion, la phase pratique de formation et leur stage de qualification dès leur retour de formation, un Certificat de Qualification professionnelle (CQP) leur sera délivré.

Source : CICG




Yopougon professionnelle Côte d'Ivoire ville entreprises don Abidjan projet Program jeunes bâtiment 2023 Alassane Ouattara Cocody France Paris gouvernement stage CICG formateurs Formation



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour