ft-ad_1
Société

Adaptation aux changements climatiques : le secteur privé exhorté à s'approprier les enjeux du Plan national d'Adaptation

post-img

Abidjan, le 02 avril 2023 - Le directeur de Cabinet du ministre de l'Environnement et du Développement durable, Parfait Kouadio, a exhorté, le mercredi 29 mars 2023 à Grand-Bassam, les participants du secteur privé à s'approprier les enjeux du Plan National d'Adaptation qui nécessite des financements. C'était à l'ouverture de l'atelier de pré-validation multisectorielle des acteurs du secteur privé dans le cadre du Plan National d'Adaptation aux changements climatiques. Ces assises ont pris fin ce vendredi 31 mars 2023.

« L’adaptation aux changements climatiques dont le coût est évalué à 12 milliards de dollars dans les Contributions Déterminées au niveau National (CDN) constitue un défi pour notre pays pour la mobilisation de ces ressources. Ainsi, pour mobiliser ces 12 milliards de dollars pour l’adaptation, le secteur privé est un acteur majeur dans l’atteinte de cet objectif », a signifié le représentant du ministre Jean-Luc Assi.

Cet atelier est organisé par le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD), à travers le Programme National Changements Climatiques (PNCC) en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dans le cadre du « Projet de renforcement de l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques dans la planification du développement en Côte d’Ivoire (NAP-GCF) » financé par le Fonds Vert pour le Climat (GCF).

Ce projet, mis en œuvre par le PNCC, permettra, à termes, à la Côte d’Ivoire de disposer de son premier Plan National d’Adaptation aux changements climatiques (PNA).

Jean Douglas Anaman, coordonnateur du projet NAP-GCF, a par ailleurs rappelé l’engagement de l’institution onusienne auprès de l’État de Côte d’Ivoire, notamment dans le processus de révision des Contributions Déterminées au niveau National (CDN), la mobilisation de la finance climatique, et ce processus d’élaboration du PNA en cours de finalisation.

L’objectif général de ces rencontres est de prendre en compte les avis et suggestions des parties prenantes issues des secteurs dans la version provisoire du Document cadre du Plan National d’Adaptation.

Cet outil de prise de décision et de planification exigé par l’Accord de Paris sur le climat de 2015, sera soumis à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) par la Côte d’Ivoire. Ainsi, il devra servir de cadre de référence et d’orientation des politiques nationales et sectorielles visant à renforcer la résilience des populations face aux effets du changement climatique.

Ces sessions de pré-validation multisectorielles débutées depuis la semaine dernière avec les acteurs des secteurs Agriculture, Utilisation des Terres, Ressources en Eau, Ressources Côtières et Santé traduisent la volonté du MINEDD à élaborer un document participatif et inclusif.

En sus, il faut souligner que le PNA qui s’aligne sur les CDN révisées reflète la volonté et l’engagement du Chef de l’État à faire de la Côte d’Ivoire, un pays résilient face aux effets du changement climatique.

Source : CICG




orientation Grand-Bassam secteur Environnement don Abidjan projet Agriculture État Program 2023 jeu Côte d’Ivoire Paris PNUD CICG développement

Articles similaires