Lutte contre les fraudes de tous genres : des actions qui témoignent d'une volonté affichée d'endiguer le phénomène

  • Source: CICG
  • Date: vend. 31 mars 2023
  • Visites: 863
  • Commentaires: 0

Démantèlement d'usines clandestines de reconditionnement de gaz butane ; contrôles inopinés dans le District autonome d'Abidjan suivies de saisie de marchandises des espaces n'obéissant pas au plafonnement des prix ; destruction de produits prohibés, etc. L'État de Côte d'Ivoire, à travers les services du Ministère des Mines, du Pétrole et de l'Energie et ceux du Ministère du Commerce et de l'Industrie, est engagé à réduire voire annihiler les phénomènes de fraudes touchant l'intérêt des ménages sur le territoire national.

Dans le secteur des hydrocarbures, des opérations de démantèlement des centres illégaux de transvasement de gaz butane ont eu lieu ces derniers mois. 7 341 bouteilles de gaz butane ont été saisies, du 15 février au 17 mars 2023 à Abidjan. À cela s'ajoute, des camions de livraison de gaz, des raccords de transvasement, des bouchons de bouteilles B6 et B12 et d'importants lots de stickers de sociétés distributrices de gaz butane.

Cette opération contre le transvasement illégal de bouteilles de gaz butane est l'affaire de la Direction générale des Hydrocarbures du Ministère des Mines, du Pétrole et de l'Energie, en collaboration avec la Gendarmerie nationale. Elle vient porter un coup de massue à cette pratique frauduleuse qui en plus de réduire les quantités contenues dans les bouteilles au détriment des consommateurs, représente un risque sécuritaire pour les populations. Plusieurs personnes ont été arrêtées au cours de ces opérations qui visent à préserver les vies humaines. Le ministre Mamadou Sangafowa-Coulibaly, faut-il le rappeler, a décidé de faire de 2023, l'année de l'action.

Concernant la lutte contre la vie chère et le respect des prix plafonnés par le Gouvernement, la Brigade de contrôle rapide (BCR) du Ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME, dirigé par le ministre Souleymane Diarrassouba, a procédé à des contrôles inopinés au cours du premier trimestre de l'année, dans de grandes surfaces et superettes des communes de Cocody, Abobo, Anyama, en vue de débusquer les commerçants véreux.

Ces descentes inattendues font suite à des dénonciations anonymes portant sur le non-respect des prix plafonnés touchant certains produits de grande consommation. À Cocody, cette incursion s'est soldée par la saisie de plusieurs produits, notamment des sacs de riz, des bouteilles d'huile de table, des cartons de sucre, des boîtes de tomate concentrée, des pâtes alimentaires, etc. Dans les espaces CDCI d'Abobo PK18 et d'Anyama, ces actions ont permis de constater le non-affichage des prix des articles et la pratique de la vente conditionnée portant sur l'achat d'huile de palme par les dirigeants de CDCI d'Anyama.

La destruction de produits prohibés n'est pas en reste. Des saisies ont été opérées à Koumassi et Anyama. Dans la commune de Koumassi, ce sont 100 tonnes de produits frauduleux, périmés reconditionnés, d'une valeur de plus de 100 millions de FCFA qui ont été saisis, le 19 janvier 2023. Cette saisie concerne 374 sacs et 72 cartons de céréales infantiles, 62 cartons de produits pharmaceutiques, 268 cartons de confiseries, 6 sacs de produits laitiers, 176 cartons de boissons instantanées et un carton de tomate concentrée. À Anyama, plus de 25 tonnes de boissons frelatées de plus de 20 millions FCFA ont été saisies, le 9 février dernier. Il s'agit de bouteilles de liqueurs pleines avec diverses marques, des sacs de bouteilles vides qui devraient faire l'objet de transvasement.

Ces produits frelatés ont été consumés dans le centre de destruction de la nouvelle zone industrielle PK24 Akoupé-Zeudji, le 7 février 2023 pour les produits saisis à Koumassi et le 24 février 2023 pour ceux saisis à Anyama.

Toutes ces actions opérées par les différents services de l'État démontrent de la détermination du Gouvernement ivoirien de traquer et de mettre fin à la fraude tous azimuts.

Source : CICG




Commerce Côte d'Ivoire livraison service consommation secteur consommateurs lutte Abidjan riz État céréales 2023 Souleymane Diarrassouba Cocody Abobo Akoupé Koumassi Gouvernement PME Gendarmerie CICG ivoirien permis



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour