Secteur de la boulangerie : Le gouvernement débloque une subvention de 2 milliards de FCFA pour accompagner la création du fonds de garantie

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 23 fév. 2023
  • Visites: 891
  • Commentaires: 0
Le gouvernement a décidé de débloquer une subvention de 2 milliards de FCFA pour accompagner la création du fonds de garantie dédié au secteur de la boulangerie et la transformation structurelle de la filière blé-farine-pain, a annoncé Aimé Koizan, le Directeur général du Commerce intérieur, le mercredi 22 février 2023, à Yamoussoukro. C'était au terme d'un atelier consacré aux problématiques du secteur de la boulangerie en Côte d'Ivoire.

"Il me plaît, au nom du Ministre Souleymane DIARRASSOUBA, d'annoncer aux acteurs de la boulangerie le déblocage par le gouvernement d'une subvention d'un montant de 2 milliards de FCFA pour accompagner la création du fonds de garantie dédié au secteur de la boulangerie et la transformation structurelle de la filière blé-farine-pain", a annoncé Aimé Koizan.

Selon le Directeur général du Commerce intérieur, les travaux de l'atelier de Yamoussoukro sont suivis de très près par le gouvernement qui accorde une attention particulière aux recommandations qui ont été faites. C'est pourquoi, il a invité chacune des structures concernées par ces problématiques de la boulangerie, les faitières de la boulangerie en première ligne, à s'engager réellement dans la mise en œuvre diligentes des recommandations.

Bien que les défis du secteur soient importants, Aimé Koizan a exhorté les acteurs à croire en un avenir meilleur au regard de la disponibilité du président de la République, Alassane Ouattara et de son gouvernement conduit par le Premier Ministre Patrick Achi à l'accompagner dans la mise en œuvre des mesures nécessaires à sa survie.

Intervenant au nom des faîtières, Amadou Coulibaly, le président des boulangers et pâtissiers de Côte d'Ivoire, a felicité le gouvernement pour l'organisation dudit atelier. Même si celui-ci n'avait pas la prétention de régler tous les problèmes du secteur, cet atelier a eu le mérite de passer en revue la chaîne de valeur du secteur de la boulangerie, et, après d'âpres discussions, de parvenir à des recommandations allant parfois au changement de paradigmes avec notamment, l'incorporation de produits locaux dans la fabrication du pain.

"Nous voulons ici donner l'assurance de notre plein engagement à la transformation de l'économie nationale ainsi que de procéder à l'offre d'emploi a notre jeunesse, tant que les conditions de travail nous le permettront", a déclaré le président des boulangers et pâtissiers de Côte d'Ivoire.

L'atelier de Yamoussoukro a permis de valider, dans une approche inclusive, le projet de texte réglementaire devant régir la filière boulangerie en Côte d'Ivoire et de formuler, après examen des préoccupations des acteurs, des recommandations à soumettre au gouvernement en vue de l'assainissement du secteur et de la préservation de l'outil de production.

Les travaux ont porté d'une part sur l'examen du projet de décret portant réglementation des activités de boulangerie et d'autre part, sur les présentations suivies d'échanges et la formulation de recommandations sur le mode opératoire du fonds de garantie dédié au secteur de la boulangerie ; la parafiscalité et les frais en vigueur dans le secteur de la boulangerie ; le mécanisme de fixation du prix de la baguette de pain ; la mise en place d'une fiscalité adaptée au secteur de la boulangerie ; la stratégie de formation des acteurs du secteur de la boulangerie.




CICG Commerce Côte d'Ivoire secteur don projet production jeunes fonds produits locaux 2023 Alassane Ouattara Patrick Achi Amadou Coulibaly Yamoussoukro gouvernement emploi formation permis



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour