Côte d'Ivoire : réflexion sur un mécanisme de fixation du prix du pain

  • Source: APA
  • Date: lun. 20 fév. 2023
  • Visites: 870
  • Commentaires: 0
Le gouvernement planche avec les acteurs du secteur de la boulangerie-pâtisserie sur un projet de texte réglementaire et les problématiques liées à la filière.

A l'initiative du ministère ivoirien du Commerce, de l'industrie et de la promotion des PME, un atelier s'est ouvert ce dimanche 19 février 2023 à l'hôtel Parlementaire de Yamoussoukro, dans la capitale politique ivoirienne.

Quatre jours durant, les participants issus de plusieurs ministères, des trois faîtières de la filière boulangerie-pâtisserie et des consommateurs, plancheront sur les difficultés liées à ce secteur. Au centre des réflexions, figure la flambée des prix de la farine sur le marché international et local.

L'objectif de cet atelier, selon le ministère, est de valider dans une approche inclusive, le projet de texte réglementaire devant régir la filière boulangerie en Côte d'Ivoire afin de remédier aux différents dysfonctionnements du secteur.

Il s'agira, à cet effet, de valider un projet de décret portant réglementation des activités boulangères. En outre, des recommandations sont attendues sur le mode opératoire du fonds de garantie dédié au secteur de la boulangerie.

Les parties entendent aussi développer une stratégie de formation des acteurs du secteur ; de mettre en place une fiscalité adaptée au secteur de la boulangerie ; une parafiscalité et les frais en vigueur dans le secteur ainsi qu'un mécanisme de fixation du prix de la baguette de pain.

M. Albert Kouatelay, directeur de cabinet adjoint, représentant le ministre du Commerce, de l'industrie et de la promotion des PME, a procédé à l'ouverture de l'atelier sur les problématiques du secteur de la boulangerie en Côte d'Ivoire, qui vise notamment à contribuer à la modernisation de la filière.

« Le secteur de la boulangerie constitue un grand pourvoyeur d'emplois et un facteur de lutte contre le chômage des jeunes et la pauvreté », a-t-il déclaré, faisant observer que le secteur fait l'objet d'une attention particulière de l'Etat.

Avant lui, le directeur général du Commerce intérieur et président du comité d'organisation dudit atelier, Aimé Koizan a é (...)

Lire la suite sur APA


Commerce Côte d'Ivoire secteur consommateurs lutte projet local jeunes fonds 2023 Yamoussoukro gouvernement chômage emplois PME formation ivoirien




Educarriere sur Facebook