Vie chère : une subvention d'environ 120 milliards Fcfa de l'Etat ivoirien de janvier à avril 2022

  • Source: APA
  • Date: mar. 19 avr. 2022
  • Visites: 750
  • Commentaires: 0

L'Etat de Côte d'Ivoire a consenti une subvention d'environ 120 milliards de Fcfa dans le cadre de la lutte contre la vie chère, de janvier à avril 2022, a indiqué mardi le président de la République, Alassane Ouattara.

"Cette subvention de l'Etat s'élève à environ 120 milliards de FCFA, de janvier à avril 2022", a dit M. Alassane Ouattara, dans un message à la Nation, devant le Parlement réuni en Congrès, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

Dans son programme de société intitulé "la Côte d'Ivoire solidaire", M. Ouattara qui a fait de la lutte contre la vie chère une "priorité absolue, a pris une série de mesures dans le plafonnement sur une période de trois mois des prix de 21 produits de grande consommation".

Les produits plafonnés sont, entre autres, l'huile de palme raffinée, le sucre, le lait, le riz, la tomate concentrée, la viande de bœuf et les pâtes alimentaires. En outre, d'importants efforts financiers ont été consentis par le gouvernement pour assurer une "subvention substantielle" des prix des produits pétroliers. 

Ces dispositions devraient permettre de soutenir les couches les plus vulnérables, les prix des transports en commun et des marchandises. Pour le chef de l'Etat ivoirien "ces mesures de contrôle ne peuvent qu'être temporaires afin de trouver une solution pérenne". 

"A cette problématique, le gouvernement travaille à l'amélioration de l'offre des denrées alimentaires, à l'accélération du développement de l'industrie agroalimentaire ainsi qu'au renforcement de la surveillance des prix sur les marchés", a-t-il poursuivi.

L'ensemble de ces mesures, selon le chef de l'Etat de Côte d'Ivoire, devraient permettre de "tenir compte de la conjoncture économique mondiale" exacerbée par la guerre entre la Russie et l'Ukraine.

 

AP/ls/APA




grande Félix Houphouët-Boigny Alassane Ouattara Côte d'Ivoire Yamoussoukro gouvernement Fondation développement ivoirien



Educarriere sur Facebook