Emploi Jeunes : Des bénéficiaires des programmes témoignent

  • Source: CICG
  • Date: mar. 22 fév. 2022
  • Visites: 1303
  • Commentaires: 0
Programme d'Aide à l'Emploi (PAE), Travaux à Haute Intensité de Main d'œuvre (THIMO), Formations Complémentaires Qualifiantes (FCQ), financement (Contrat de Désendettement et de Développement volet Activités Génératrices de Revenus C2D-AGR), financement de projets structurants … Les programmes de l'Agence Emploi Jeunes (AEJ) font leurs preuves. Témoignages.

A Sassandra, dans la région du Gbôklè, l'AEJ facilite l'insertion professionnelle et l'entrepreneuriat des jeunes.

Bénéficiaire du Programme Agir 2, Stéphane Zoué a reçu la somme de 500 000 FCFA pour financer son projet de commercialisation de chaussures. En un an, il est devenu la référence en matière de vente de chaussures à Sassandra.

« J'ai commencé la vente de chaussures en 2004 et jusqu'en 2019, j'étais installé sous un arbre au marché de la ville. En 2020, lorsque j'ai reçu le financement, j'ai ouvert ma boutique de chaussures. Aujourd'hui, j'emploie six jeunes », nous dit-il, dans sa boutique qui ne désemplit pas.

A San Pedro, Abou Ouattara, commerçant de poisson, est un exemple de réussite pour les animateurs des programmes Emploi Jeunes. Bénéficiaire en 2020 de la somme de 800 000 FCFA pour professionnaliser son activité, il réussit à la développer et à rembourser son prêt au bout d'un an. Déterminé à aller plus loin, il postule à nouveau et obtient, cette fois, un prêt d'honneur de 2,2 millions de FCFA, à rembourser sans intérêt.

« L'Agence Emploi Jeunes m'a permis d'agrandir mon commerce et d'avoir une poissonnerie. Je vais dans les plus petits hameaux pour vendre le poisson. J'ai quatre employés et aujourd'hui, je gagne bien ma vie. Ce prêt, dit prêt d'honneur, m'a été octroyé parce que j'ai remboursé le premier prêt dans les délais", se félicite-t-il.

La coopérative « Manioc Banoudo » de San Pedro a bénéficié d'un financement de 49 millions de FCFA pour un projet structurant. Avec ce fonds, cette coopérative composée de 365 associations a pu étendre ses champs de manioc à Tabou, Grand Béréby et Gabiadji, pour une superficie totale de 29 hectares. « Après la production, nous ferons la transformation du manioc en attiéké et placali. Nous sommes en train de construire une unité de transformation moderne », déclare Akissi Kouamé, chargée de production de la coopérative.

Pour la période de septembre 2019 à décembre 2020, ce sont plus de 121 000 jeunes qui ont été financés sur l'ensemble du territoire national pour près de 59 milliards de FCFA. Les programmes sont soutenus par la mise en place progressive de 201 guichets Emploi Jeunes pour couvrir l'ensemble des communes du pays.

En plus des financements, l'Agence Emploi Jeunes accompagne des jeunes diplômés en quête de stage.

Marie-Laure Tiboué, 31 ans, est en stage de qualification à l'ONG Femme Famille Solidarité (FFS) pour une durée de six mois renouvelable une fois. « Après mes études, j'étais en quête d'un stage de perfectionnement. Après sept mois de recherches infructueuses, je suis allée à l'Agence Emploi Jeunes de Sassandra qui m'a aussitôt trouvé un stage bien rémunéré », se réjouit-elle.

A Global Business Services, une entreprise de Bâtiment et travaux publics (BTP), on compte six stagiaires école. Tous venus par le truchement de l'Agence Emploi Jeunes. Armande Christelle Moussé, titulaire d'un Brevet de technicien supérieur (BTS) en Ressources Humaines et Communication, se dit satisfaite de ce stage. « J'ai fait plus d'un an à la recherche d'un stage. Quand j'ai postulé à l'Agence Emploi Jeunes, je ne m'attendais pas à être insérée aussi rapidement dans le monde professionnel », confie-t-elle.

Comme elle, chaque année, plus de 2 000 jeunes bénéficient de formations et stages pratiques pour faciliter leur insertion professionnelle.

En 2021, 241 jeunes issus des régions du Gboklè et de San Pedro ont reçu des financements pour la réalisation de leurs projets, 165 jeunes ont bénéficié de stage école et 234 de stage de qualification.

Dans le cadre du deuxième Programme Social Gouvernement (PSGouv2 2022-2024), tous ces efforts seront intensifiés.

Les activités portent, entre autres, sur l'offre d'opportunités d'entrepreneuriat à 247 630 jeunes, l'offre d'opportunités dans le cadre du développement des compétences à 111 872 jeunes, l'offre d'opportunités de stages à 188 494 jeunes et l'offre d'opportunités dans le cadre des THIMO à 46 860 jeunes.




professionnelle entrepreneur Ouattara AEJ Sassandra San Pedro Tabou Brevet de technicien supérieur BTS Gouvernement emploi stages PSGouv développement Formation permis



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour