ft-ad_1
Politique

Violences liées au scrutin présidentiel : Bédié entend saisir la CPI

post-img

Le président du PDCI-RDA et de la Coordination des plateformes de l'opposition ivoirienne, Henri Konan Bédié, entend saisir les juridictions internationales pour situer les responsabilités quant aux morts liés aux violences avant, pendant et après l'élection présidentielle du 31 octobre dernier en Côte d'Ivoire, annonce faite dans une déclaration.

"Je partage la peine et l’affliction de toutes les familles endeuillées et les rassure que les juridictions internationales seront saisies pour situer les responsabilités, en faisant la lumière sur toutes ces tueries. Je partage l’affliction des parents de ceux dont l’inhumation a déjà eu lieu et pour celles qui seront programmées ultérieurement", a-t-il dit.

Officiellement, plus de 80 personnes ont trouvé la mort et 484 autres ont été blessés avant, pendant et après l’élection présidentielle du 31 octobre dernier, suite à la candidature pour un troisième mandat du candidat du RHDP, Alassane Ouattara.

Une candidature jugée "illégale et anticonstitutionnelle" par l’opposition qui a appelé à une désobéissance civile et au boycott de cette présidentielle.
"Le crime de ces jeunes aura été le courage d’avoir assumé leur devoir républicain et civique de manifester pacifiquement contre la violation de la Constitution de leur pays", a ajouté le président du PDC (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire don jeunes HD+ Henri Konan Bédié Alassane Ouattara PDCI RHDP élection présidentielle candidature Constitution opposition ivoirien

Articles similaires