Election présidentielle 2020 : l'ONU, l'UA et la CEDEAO demandent aux acteurs politiques de recourir aux moyens pacifiques et légaux pour résoudre tout différend

  • Source: Primature
  • Date: lun. 05 oct. 2020
  • Visites: 775
  • Commentaires: 0
Au sortir d'une rencontre avec le Premier Ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, le 5 octobre 2020 à Abidjan, une mission conjointe Organisation des Nations Unies (ONU)-Union Africaine (UA)- Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a demandé aux acteurs politiques ivoiriens de recourir aux moyens pacifiques et légaux pour résoudre tout différend qui pourrait survenir.

Dans son intervention, la cheffe de la délégation, la ministre ghanéenne des Affaires Etrangères, Shirley Botchway, a invité les acteurs politiques à privilégier le recours aux moyens pacifiques et légaux pour résoudre tout différend qui pourrait survenir le long du processus électoral. La mission a également appelé à la retenue, en évitant la violence, les propos incendiaires et les appels à la haine.

Botchway a assuré le Premier Ministre Hamed Bakayoko de l'engagement de la communauté internationale à accompagner la Côte d'Ivoire, de sorte à avoir une élection présidentielle paisible, inclusive et crédible. Elle a demandé au Chef du gouvernement de poursuivre ses discussions avec tous les acteurs, notamment les candidats à l'élection, afin de favoriser un climat électoral paisible.

Pour l'élection du 31 octobre 2020, quatre candidats ont été retenus par le Conseil Constitutionnel. Ce sont : Alassane Ouattara (RHDP), Henri Konan Bédié (PDCI-RDA), Pascal Affi N'Guessan (FPI) et Bertin Konan Kouadio (Indépendant).




Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Hamed Bakayoko Affi N'Guessan PDCI FPI RHDP CEDEAO Côte d'Ivoire Abidjan Afrique de l'Ouest élection présidentielle gouvernement candidats Conseil Constitutionnel ivoiriens



Educarriere sur Facebook