Présidentielle 2020 : Affi annonce le dépôt de son dossier de candidature jeudi

  • Source: APA
  • Date: mer. 26 août 2020
  • Visites: 253
  • Commentaires: 0
Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N'Guessan, a annoncé mardi à Abidjan le dépôt de son dossier de candidature pour l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, le jeudi prochain, lors d'une conférence de presse.

« Le dépôt de notre candidature, nous allons le faire le jeudi prochain à 10h (GMT, locale) » à la Commission électorale indépendante (CEI), a dit M. Affi assurant que le parti a « même déjà dépassé» le quota pour le parrainage et cherche actuellement une marge de sécurité en cas de doublon.

Selon M. Affi, le chef de l'Etat Alassane Ouattara ne peut briguer un « troisième mandat ». Mais, engagé dans le processus et ayant déjà déposé son dossier de candidature, lundi, il a appelé à « une unité de l'opposition » en vue d'une « alternance démocratique et pacifique ».

« Nous avons donc l'obligation de nous rassembler, la volonté individuelle de chacun d'entre nous d'être président de la République ne doit pas primer sur l'intérêt général qui commande que M. Ouattara quitte le pouvoir », a-t-il dit à l'endroit des leaders de l'opposition.  

« Je lance donc ici et maintenant un appel solennel au rassemblement de tous ceux qui se réclament de l'opposition, mettons de côté toutes nos querelles intestines, elles sont mineures et secondaires par rapport à l'intérêt général. C'est ensemble que nous devons engager la bataille », a-t-il déclaré.

L'opposition estime que la Constitution de 2016 ne permet pas à M. Ouattara élu en 2010 puis réélu en 2015,  de briguer un troisième mandat au regard de la continuité législative. Cependant, le camp présidentiel estime que le chef d'Etat sortant fera son premier mandat dans la 3e République.

« Le Conseil constitutionnel ne doit pas être le détonateur d'une nouvelle guerre civile en Côte d'Ivoire. En conséquence, un Conseil constitutionnel sérieux et responsable devrait rejeter la candidature de M. Ouattara », a estimé le chef du parti de Laurent Gbagbo.

« Nous nous attendons donc à ce que cette candidature soit invalidée et rejetée (…) mais quelle que soit l'issue constitutionnelle de cette affaire, notre devoir est de bouter ce régime hors du pouvoir et infliger à ce régime la gifle démocratique qu'il mérite au nom d'une alternance apaisée», a-t-il soutenu. 

M. Affi a affirmé, en outre, avoir « noté le silence gêné des grandes puissances face à la volte-face du candidat Ouattara », avant d'ajouter « je leur demande une seule chose, nous aider à assurer la régularité du scrutin, car les velléités de tricherie ne manqueront pas ».

« Elles doivent (...)

Lire la suite sur APA


Laurent Gbagbo Alassane Ouattara Affi N'Guessan Front populaire ivoirien FPI Commission électorale indépendante CEI Côte d'Ivoire Abidjan élection présidentielle candidature Conseil constitutionnel opposition




Educarriere sur Facebook