Listing électoral ivoirien : l'aile dure du FPI dénonce des enrôlements « frauduleux »

  • Source: APA
  • Date: lun. 22 juin 2020
  • Visites: 689
  • Commentaires: 0
Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition), le parti de Laurent Gbagbo, dénonce des enrôlements « frauduleux » et de «graves défaillances» sur le listing électoral, devant servir pour l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, dans un communiqué publié dimanche.

Selon le communiqué, signé par Assoa Adou, un cadre de l'aile dure du FPI, la formation politique affirme « l'érection de certains domiciles de cadres RHDP (parti au pouvoir) en lieux d'enrôlement pour une catégorie de citoyens ». 

M. Assoa Adou clame « le refus des agents de certaines mairies tenues par le RHDP d'indiquer les bureaux d'enrôlement aux populations ». En outre, il est procédé à « l'enrôlement frauduleux de ressortissants de la CEDEAO (Bamo à Yamoussoukro, Wassolonka à Divo, etc.) ». 

Il décrie « l'impossibilité pour les magistrats de valider les requêtes (des requérants et de) les signer pour délivrer, dans le délai de trois jours prévu par l'arrêté interministériel n°486 du 29 avril 2020 » pour les milliers de certificats de nationalité qui leur parviennent des différentes sous-préfectures. 

En outre, le FPI note « la surévaluation du coût du timbre fiscal dans certaines localités du pays (3000 Fcfa au lieu de 500 FCFA) dans de nombreux Départements (Kouibly, Bloléquin, Divo, Vavoua, Saioua, etc,) », notamment dans l'Ouest ivoirien. 

Un autre facteur bloquant de l'opération d'enrôlement sur la liste électorale, selon le parti de Gbagbo, est « la défaillance des appareils d'enregistrement qui tombent constamment en panne » et « la lenteur des opérateurs dans les lieux d'enrôlement (15 minutes au moins pour un requérant, soit 4 par heure et 32 par jour ». 

En conséquence, le FPI demande au gouvernement de « prolonger les délais d'enrôlement pour les pièces administratives nécessaires à l'obtention du certificat de nationalité spéciale, et de repousser les délais d'inscription sur la liste électorale dont les opérations sont engorgées, ralenties ou bloquées dans plusieurs localités du pays et à l'étranger ». 

(...)

Lire la suite sur APA


Laurent Gbagbo Assoa Adou Front populaire ivoirien FPI RHDP CEDEAO Yamoussoukro Divo élection présidentielle gouvernement opposition



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour