Éducation nationale / Un gros scandale financier éclabousse la MUPEMENET : 4 milliards FCFA portés disparus
L'ancien et le nouveau conseil d'administration à couteaux tirés


il y a une bagatelle de 4 milliards FCFA qui ont été sortis, monnaie sonnante dans les caisses de la MUPEMENET-CI
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 18 mai 2020
  • Visites: 1276
  • Commentaires: 0
Une crise financière secoue actuellement l'ancien conseil d'administration conduit par Cissé Bacaba et l'actuel conseil présidé par Boko Brou Sylvestre. Au centre de cette affaire qui est actuellement pendante devant la police économique, se trouve une présumée malversation portant sur la bagatelle somme de 4 milliards FCFA.

Le nouveau conseil d'administration de la Mutuelle des Personnels du Ministère de l'Éducation Nationale et de l'Enseignement Technique ( MUPEMENETCI) accuse l'ancienne d'avoir détourné lors de sa mandature. L'annonce a été faite le samedi 16 mai dernier à l'auditorium du lycée Mamie Adjoua à Yamoussoukro qui a abrité la rencontre d'information et d'échanges entre les délégués et le nouveau conseil d'administration.

« Ce que nous pouvons retenir de façon globale c'est que dans le dysfonctionnement de la trésorerie de la MUPEMENETCI c'est plus d'1,3 milliards FCFA qui sont injustifiés. Parce qu'il faut dire qu'au cours de l'année 2016-2019 on pouvait, dans le fonctionnement, décaisser de l'argent et gérer ça au quotidien.

Mais il y a une bagatelle de 4 milliards FCFA qui ont été sortis, monnaie sonnante dans les caisses de la MUPEMENETCI dont on n'arrive pas à retrouver de façon efficiente la traçabilité financière » a dévoilé Alloba N'cho Antoine, le nouveau Directeur Général par intérim de la MUPEMENETCI. Qui s'est inspiré de l'audit commandité et qui a révélé un dysfonctionnement de la trésorerie de cette structure. Et le Directeur Général d'indiquer « qu'aujourd'hui, nous avons les résultats de l'audit qui dépeignent la mise en place d'une comptabilité qui n'a pas respecté les normes de la comptabilité édictée par le plan comptable des mutuelles sociales a fait savoir que.

C'est le conseil d'administration qui va aviser le moment opportun ». «  Cette comptabilité a été faite de 2016 à juillet 2019 avant la prise de fonction du PCA, Boko ». Celui-ci a poursuivi pour dire que que « sur la période d'avril, avant l'arrivée du président Boko, nous avons constaté qu'on a pu recouvrer la somme de 2 milliards FCFA et que les prestations à payer étaient au bas mot 1 milliard FCFA qu'on n'a pas payé et qu'on a affecté près de 1 milliard FCFA à ce qu'ils appellent autres frais de gestion ». Et de regretter: « Moi, je ne sais pas en comptabilité ce qu'on appelle autre frais de gestion. Parce que pour une comptabilité sérieuse il faut pouvoir donner les compartiments des dépenses qu'on a effectuées ».

Sur la question de la gestion financière qui divise les mutualistes, le Directeur général a souligné « que l'ancien Directeur des Affaires administratives et financières ( DAF), Boti Bi Zan ne n (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


MUPEMENET Yamoussoukro police




Educarriere sur Facebook