Saccage d'un site d'accueil des malades du coronavirus au stade de la BAE de Yopougon : Un cadre du FPI prend position, ses vérités au pouvoir d'Abidjan


Jean Bonin accuse le gouvernement d'être à l'origine des manifestation des riverains du stade de la BAE
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 06 avr. 2020
  • Visites: 1236
  • Commentaires: 2
La destruction du centre de dépistage du Covid-19 en construction au stade de l'ex-BAE, n'est pas du goût de Jean Bonin, cadre du Front populaire ivoirien (Fpi) de Pascal Affi N'guessan. Dans une publication ce lundi 06 avril 2020 sur sa page Facebook, il accuse le gouvernement ivoirien d'être à l'origine de ces casses. Selon lui, ''l'incivisme'' perpétré par des riverains du stade de la BAE est consécutif à la ''mauvaise'' communication du pouvoir d'Abidjan. Qui selon lui, refuse d'associer toutes les forces vives de la nation à la gestion de la crise du Covid-19. Ci-dessous l'intégralité de son message :

J'accuse le gouvernement

Chaque fois qu'il y aura un désordre de ce type dans notre pays j'accuserai le gouvernement car c'est principalement à lui qu'il revient d'assurer la sécurité des ivoiriens et des biens sur toute l'étendue du territoire. C'est une prérogative régalienne.

J'avais répété à satiété que le gouvernement communiquait mal, très mal, dans la conduite de la gestion de la crise du COVID19. Personne n'a voulu m'écouter. Les éternels supporteurs sont, en fonction de leur chapelle politique, venus défendre leurs intérêts partisans plutôt que l'intérêt collectif.

L'acte d'incivisme qui a été perpétré par des riverains du stade de la BAE est consécutif à la mauvaise communication du pouvoir qui refuse obstinément d'associer toutes les forces vives de la nation à la gestion de la crise. Au lieu de les associer à la prise des décisions le pouvoir les réduit à de vils exécutants de ses décisions, dès lors les populations ne se sentent pas pleinement concernées.

Le président Affi avait suggéré au gouvernement de mettre en place un comité multisectoriel de gestion de la crise. Il n'a pas été suivi. Or cette crise, au delà du gouvernement, concerne tout le monde. Ce comité multisectoriel national, composé notamment des associations des parents d'élèves, de jeunes, des chefs de quartier, des commerçants, des mutuelles de développement, des partis politiques, des élus... auraient permis qu'avec ses démembrements locaux l'information passe plus facilement et touche le plus grand nombre.

Ceux qui ont cassé (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Affi N'guessan Front populaire ivoirien Fpi Abidjan Facebook gouvernement dépistage ivoiriens Covid-19




Educarriere sur Facebook