Liberté provisoire pour Jacques Mangoua qui comparaîtra le 28 avril pour la suite du procès

  • Source: APA
  • Date: mar. 31 mars 2020
  • Visites: 6575
  • Commentaires: 0
Le président du conseil régional du Gbêkê (Centre ivoirien) et vice-président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition) Jacques Mangoua a été mis en liberté provisoire mardi par la Cour d'appel de Bouaké après près de six mois de détention, a appris APA mardi auprès de sa formation politique.

Selon Me Émile Suy Bi, l'un de ses avocats, cette décision de mise en liberté provisoire de la Cour d'appel de Bouaké (centre ivoirien) ne signifie pas la fin du procès. Une audience qui devrait même avoir lieu le mardi 24 mars a été reportée pour le 28 avril 2020 au regard de la crise sanitaire du Covid-19

Une première demande de mise en liberté n'avait pas été acceptée et l'audience au fond a commencé, à en croire Me Suy Bi, qui a fait savoir que la semaine dernière, une nouvelle demande a été faite et c'est à la suite de cette requête que la Cour d'appel a ordonné ce mardi sa relaxation provisoire.

En octobre dernier, le vice-président du PDCI avait été condamné à cinq an (...)

Lire la suite sur APA


Jacques Mangoua PDCI Côte d'Ivoire Bouaké procès opposition Covid-19




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour