Arrêté au Cameroun, Ahoua Don Mello relâché quelques heures plus tard


(Photo d'archives)
  • Source: AIP
  • Date: vend. 13 juin 2014
  • Visites: 2433
  • Commentaires: 0

L'ex-ministre ivoirien, Ahoua Don Mello, qui avait été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi au Cameroun, a été libéré dans la soirée de jeudi, a-t-on appris.

Son avocat camerounais, Me Dieudonné Happi a confirmé l'information, vendredi, expliquant toutefois ne pas pouvoir en dire plus. Un des proches de Don Mello a ajouté qu'il a quitté le Cameroun pour le Ghana.

L'arrestation de M. Don Mello faisait suite à un mandat d'arrêt international émis en 2011 par la Côte d'Ivoire pour "crime économique", dans le cadre d'une "coopération entre la police ivoirienne et la police camerounaise", a déclaré jeudi, à l'issue d'un conseil des ministres, la porte-parole du gouvernement ivoirien, Me Affoussiata Bamba-Lamine.

"Il y a eu une erreur d'appréciation de la situation par les autorités camerounaises. Bien après l'émission de ce mandat, il avait saisi l'ONU et obtenu du HCR (Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés) le statut de réfugié qui le protège de ce type d'interpellation", a affirmé la source proche de l'ex-ministre, ajoutant que les autorités camerounaises n'avaient donc pas d'autre choix que de le laisser partir.

Ahoua Don Mello fût ministre des Infrastructures et porte-parole du dernier gouvernement Gbagbo, entre décembre 2010 et avril 2011, pendant la crise postélectorale. Il s'était par la suite réfugié au Ghana après l'arrivée au pouvoir d'Alassane Ouattara.

(AIP)
cmas




Côte d'Ivoire Gbagbo Alassane Ouattara Affoussiata Bamba Ghana Cameroun HCR gouvernement mandat d'arrêt international police conseil des ministres réfugiés information ivoirien crise postélectorale



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour