Présidence de la République : Des révélations sur la santé de Ouattara - Le coup de fil de Hollande et Sarkozy au chef de l'Etat - Son retour annoncé pour la mi-mars

  • Source: L'Inter
  • Date: lun. 17 fév. 2014
  • Visites: 16056
  • Commentaires: 3
Avec des détails précis, le magazine panafricain Jeune-Afrique, dans son édition à paraître aujourd'hui lundi 17 février, lève un coin du voile sur le dossier médical du président ivoirien Alassane Ouattara, qui séjourne en France depuis le 02 février dernier pour des raisons de santé. Depuis cette date, en effet, beaucoup d'encre et de salive a coulé concernant notamment l'opération chirurgicale subie par le N°1 ivoirien, le succès de cette opération, l'état actuel de santé du locataire du palais d'Abidjan et la date probable de son retour en Côte d'Ivoire.

Contrairement aux informations reçues jusqu'ici, JA précise que « c'est à l'hôpital américain de Neuilly et non à l'hôpital d'instruction des armées Percy, à Clamart, comme affirmé par la plupart des sites d'information ivoiriens, que ADO a été opéré dans la matinée du 8 février ». Le journal ajoute que « l'opération qui a duré près de 3 heures (sous anesthésie) a été un succès. Elle a été réalisée par un chirurgien orthopédiste, le prof. Claude Laville». Des informations de nature à rassurer les Ivoiriens, quelque peu dans le flou quant à l'état de santé de leur président depuis son départ à Paris. Agé de 72 ans, Alassane Ouattara a donc passé avec succès cette intervention chirurgicale à l'hôpital de Neuilly.

Selon le journal de Béchir Ben Yammed, «la sténose (réduction du calibre) du canal lombairedont souffrait Alassane Ouattara est une pathologie relativement banale et sans gravité, mais dontles conséquences- difficultés à marcher et à rester debout plus de 5 à 10 minutes, la compression des racines nerveuses entrainant des vives douleurs – sont pénibles. Le président ivoirien, qui souffrait particulièrement de la jambe gauche, a d'abord été traité par des infiltrations de corticoïde ». Et le canard panafricain de poursuivre pour dire que «les symptômes devenant plus vifs, une laminectomie (élargissement du canal lombaire par la surpression de lames vertébrales) a été décidée et pratiquée », avec succès.

Deux semaines d'hospitalisation et de repos

C'est en principe cette semaine du lundi 17 février, après deux semaines d'hospitalisation, que le chef de l'Etat ivoirien devrait sortir de l'hôpital. Pas pour regagner Abidjan, le cœur du pouvoir ivoirien, mais pour rester en France, le temps de son repos médical. «C'est à Paris, pour que ses médecins puissent intervenir en cas (peu fréquent) d'hé (...)

Lire la suite sur L'Inter


Côte d'Ivoire Alassane Ouattara ADO Abidjan France Paris Afrique ivoiriens information santé




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour