Touré Issiaka, agresseur du pro-Soro qui avait interpellé Adjoumani à Paris se vante après son forfait : « Le ministre-là, mouche ne le touche pas en France tant que je suis ici. »


Touré Issiaka, se présentant comme le défenseur du ministre Konenan Kouassi Adjoumani, met en garde tout individu qui oserait s’approcher de son mentor.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 27 fév. 2020
  • Visites: 2897
  • Commentaires: 0
Ibra Soumahoro, l'activiste pro-Soro qui avait interpellé le ministre de l'Agriculture et du Développement durable, Konenan Kouassi Adjoumani, lors du salon de l'Agriculture à Paris le samedi 22 février dernier, est entre la vie et la mort, apprend-t-on. Il a en effet, été sévèrement battu par des individus qui jusque-là sont présentés comme des militants du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) d'Alassane Ouattara.

Alors que les proches du président de Générations et peuples solidaires (Gps), Guillaume Soro soupçonnent le camp du président de la République, Alassane Ouattara d'avoir commandité cette attaque, Touré Issiaka présenté comme l'un des agresseurs et de surcroît celui qui a porté le coup fatale à Ibra Soumahoro avoue son forfait.

Dans une vidéo qu'il a lui-même réalisée et postée sur les réseaux sociaux, Touré Issiaka, se présentant comme le défenseur du ministre Konenan Kouassi Adjoumani, met en garde tout individu qui oserait s'approcher de son mentor.

«Je lui ai dit, que si je le vois, je vais le faire dormir... Le bat... qui a manqué du respect au ministre. Je su (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Alassane Ouattara Guillaume Soro Adjoumani Rhdp Rassemblement Paris




Educarriere sur Facebook