Modification de la constitution ivoirienne : Bédié exige à Ouattara de renoncer à ce projet


Pour Bédié, il n’est pas bon, pour un chef d’État de recourir chaque fois qu’il le désire, à une modification de la constitution.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 21 janv. 2020
  • Visites: 1914
  • Commentaires: 0
La conférence des présidents des partis politiques membres de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (Cdrp) conduite par Henri Konan Bédié invite le chef de l'État, Alassane Ouattara à renoncer à son projet de « tripatouillage » de la constitution. Une exigence posée publiquement, ce mardi 21 janvier 2020, au cours d'une conférence de presse animée à Abidjan.

«La Cdrp invite donc le Chef de l'Etat à renoncer à son projet de tripatouillage de la constitution.  La CDRP estime que la modification de la constitution dans le contexte actuel va exacerber les tensions et accentuer les divisions, notre pays ayant plutôt besoin de se rassembler et de s'unir autour d'un idéal de paix et de réconciliation comme le stipule le préambule de notre constitution », a lu Aka Ahizi Daniel, porte-parole de cette organisation.

Qui a ajouté que la Cdrp réaffirme sa détermination à lutter par tous les moyens pacifiques et légaux pour la restauration de la démocratie et l'état de droit.

« La Cdrp informe l'opinion nationale et internationale qu'elle utilisera toutes les dispositions légales pour s'opposer à ce projet inique de modification de la constitution de notre pays au cours de cette année électorale par le pouvoir RHDP unifié », a-t-il souligné.

Selon cette organisation, il n'est donc pas bon, légitime et démocratique pour un chef d'Et (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Abidjan Henri Konan Bédié Alassane Ouattara RHDP CDRP réconciliation constitution