Bingerville / Vincent Toh Bi Irié : « Des personnes malades tentaient de violer des folles » ; des mesures annoncées


Toh Bi Irié, lors de la visite à l’hôpital psychiatrique de Bingerville. (Ph : DR)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 04 nov. 2019
  • Visites: 675
  • Commentaires: 0
256 m de mur, d'une hauteur de 3,5 mètres, à surmonter bientôt de barbelés. C'est l'essentiel de la rénovation de la clôture de l'Hôpital psychiatrique de Bingerville. L'information est publiée sur la page du Préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi Irié qui explique qu'il s'agit de mettre à l'abri les malades dudit centre, la cible de certains violeurs.

Hôpital psychiatrique de Bingerville : ordre rétabli. C'est ainsi que le Préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, a titré l'information publiée ce jour sur sa page facebook. Il a annoncé la construction d'un mur de 256 mètres et d'une hauteur de 3,5 mètres, à surmonter bientôt de barbelés, en ce qui concerne la rénovation de la clôture de l'Hôpital psychiatrique de Bingerville. Vincent Toh Bi Irié a expliqué que cette disposition vise à sécuriser les malades dudit centre. En plus de la clôture, la Gendarmerie et la Police ont été instruites à l'effet de sécuriser davantage l'hôpital ainsi que tous les bâtiments dans la proximité. « À plusieurs reprises, des personnes ont tenté de s'introduire dans l'hôpital ave (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Vincent Toh Bi Irié Abidjan Bingerville




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour