Transfèrement sur Abidjan de Jacques Mangoua, vice-président du PDCI

  • Source: APA
  • Date: mer. 09 oct. 2019
  • Visites: 1370
  • Commentaires: 0
Transfèrement sur Abidjan de Jacques Mangoua, vice-président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition), et président du Conseil régional du Gbèkè (Centre), condamné à cinq ans d'emprisonnement ferme pour détention illégale de munitions, indique un message du parti.

Inculpé pour détention illégale de munitions de guerre à sa résidence de N'Guessankro, M. Jacques Mangoua a été condamné le 3 octobre 2019 par le Tribunal de Bouaké à «5 ans de prison ferme, 5 ans de privation de droits civiques et 5 millions de Fcfa d'amende ». 
 
Ce verdict intervient après la découverte, le samedi 21 septembre 2019, à sa résidence de N'Guessankro, de  « 991 munitions de guerre de 7,62 mm, 49 munitions de fusils de type calibre 12 et 40 nouvelles machettes ».  
 
Interrogé par la justice, Laurent Kouakou Yao, « garçon de ménage » de M. Mangoua, a rapporté n'avoir pas permis à une tierce personne d'avoir accès à l'intérieur de la maison pour y déposer cet arsenal dans l'arrière-cour du vice-président du PDCI.  
 
Dimanche, le procureur Koné Brama, a expliqué sa d&eacut (...)

Lire la suite sur APA


Jacques Mangoua PDCI Côte d'Ivoire Abidjan Bouaké opposition



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour