Lutte contre l'insalubrité et préservation de l'environnement : Abobo produit 25% des ordures ménagères d'Abidjan

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 10 août 2019
  • Visites: 850
  • Commentaires: 0
La 4e édition de la Semaine nationale de la propreté (Snp) a été lancée officiellement, le lundi 5 août 2019, à la mairie d'Abobo, par Hamed Bakayoko, le ministre d'Etat, ministre de la Défense et par ailleurs maire de la commune d'Abobo. Celui-ci a saisi l'occasion pour évoquer l'adhésion totale de ses administrés à cette opération. Parce que pour lui, c'est essentiel de vivre dans la propreté et d'avoir un cadre de vie sain. L'adhésion du ministre de la Défense répond donc à un souci de permettre aux populations de la plus grande commune de Côte d'Ivoire de participer à ce vaste programme dont l'objectif est de bouter l'insalubrité hors des villes ivoiriennes. Quand on sait, selon lui, qu'Abobo avec ses deux (2) millions d'habitants produit près de 25% des déchets d'Abidjan, il était important d'inviter ceux-ci à s'approprier la Snp.

«  La propreté, c'est la préservation de notre santé. Ce n'est pas une affaire du gouvernement. Chère population, appropriez-vous cette initiative. Car j'organiserai bientôt un concours du quartier le plus propre, avec comme trophée 10 millions de FCfa », a relevé Hamed Bakayoko dans un tonnerre d'applaudissements. Quelques minutes plus tôt, il a félicité le ministre de l'Environnement et de la transition énergétique du Portugal tout en le rassurant que l'axe Abidjan-Lisbonne se porte bien et doit être renforcé par des actions concrètes. João Pedro Matos Fernández, le ministre de l'Environnement et de la transition énergétique du Portugal, s'est dit heureux de partager l'expérience de son pays avec la Côte d'Ivoire. Toutefois, le Portugais a fait savoir que pour l'atteinte des objectifs au niveau de la propreté, l'engagement des collectivités est important. Cette complémentarité, a dit le ministre portugais, a permis à son pays de disposer de plus de 350 plages dont la beauté et la propreté attirent des milliers de touristes, chaque année. Cet exemple, a dit le ministre de l'Intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, doit être calqué par la partie ivoirienne. (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Hamed Bakayoko Sidiki Diakité Côte d'Ivoire Abobo Abidjan Lisbonne Portugal concours gouvernement



Educarriere sur Facebook

Magazine