À propos de l'audit du BURIDA, Maurice Bandaman révèle : « L'audit ne fait pas mention de malversations financières »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 08 août 2019
  • Visites: 299
  • Commentaires: 0
Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman a remis lundi à son cabinet sis au 22ème étage de la Tour E les résultats de l'audit du Bureau ivoirien du droit d'auteur au président du Conseil d'administration de l'institution.

Après un premier rendez-vous manqué pour la livraison des résultats de l'audit du Burida, Maurice Bandaman a finalement transmis tous les documents du travail du cabinet Mazars à Sery Sylvain, président du Conseil d'administration de l'institution. Ce travail réalisé par le cabinet Mazars sous la supervision de l'Inspection générale d'Etat a d'abord été salué par le premier responsable de la Culture en Côte d'Ivoire.

Commentant les conclusions de l'audit, Maurice Bandaman a fait savoir qu'aucune malversation financière n'a été signifiée. Toutefois, a-t-il appris que des faiblesses existent au niveau des procédures qu'il urge d'améliorer. « L'audit ne fait pas mention de malversations financières. Il fait cas de faiblesses au niveau des procédures qu'il faut améliorer. C'est pourquoi, nous avons remis l'audit aux responsables du Burida (Pca et Dg par intérim), afin qu'ils mettent en œuvre les recommandations faites par le cabinet Mazars », a précisé Maurice Bandaman.

Témoignant de son envie de transparence dans la gestion du Burida, Maurice Bandaman a indiqué que les mesures conservatoires qu'il a prises à l'encontre de l'ex-DG Mme Irène Viei (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Maurice Bandaman Sery Sylvain Burida Côte d'Ivoire Francophonie droit d'auteur



Educarriere sur Facebook

Magazine