Affaire ''hold-up'' sur la Côte d'Ivoire, Gnamien Konan renchérit après Bédié : « Peut-être que ce sont les étrangers qui ne nous aiment pas, sinon,... »
. Voici les problèmes à résoudre en Côte d'Ivoire


Gnamien Konan persiste et signe: « Nous n’avons pas de problèmes de xénophobie en Côte d’Ivoire »
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 13 juin 2019
  • Visites: 1791
  • Commentaires: 0
Dans une contribution au débat dont copie est parvenue à lijnfodrome.ci, l'ex-ministre, Gnamien Konan, renchérit sur le débat impliquant la posture des étrangers en Côte d'Ivoire. Le député de Botro donne sa position sur la question dans son texte intitulé '' LES PROBLÈMES À RESOUDRE EN CÔTE D'IVOIRE'' dont il livre la liste. Ci-dessous, l'intégralité de sa contribution.

Nous n'avons pas de problèmes de xénophobie en Côte d'Ivoire. Nous avons plutôt des  problèmes avec la corruption à deux chiffres,  le rattrapage, l'école et la formation des jeunes, le chômage, les effectifs pléthoriques dans les classes du primaire, du secondaire et dans les amphithéâtres, la transformation de nos produits agricoles, le coût de la vie, le transport pour aller au travail et à l'école, l'insécurité, l'orpaillage clandestin, les institutions pléthoriques et inutiles, le foncier, la décentralisation, le logement des étudiants, le budget inexistant de la recherche scientifique et technologique, la croissance exclusive, Problèmes de réseau à Panigokro et à Plikétotokro, la côtière, les routes Yamoussoukro-Bouaflé, Gagnoa-Oumé, Gagnoa-Soubré, Soubré-San-Pedro, les bétails élector (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Gnamien Konan Côte d'Ivoire Gagnoa Yamoussoukro Soubré orpaillage chômage xénophobie