Après les magistrats, les avocats parlent à Ouattara : « L'Etat de droit ne se proclame pas et ne se décrète pas, il se prouve »


Pour l’Ordre des Avocats de Côte-d’Ivoire, le Bâtonnier N’DRI ZE Thomas
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 28 janv. 2019
  • Visites: 3045
  • Commentaires: 0
A la suite des magistrats qui dénonçaient récemment des pressions venant de l'exécutif ivoirien, l'Ordre des Avocats de Côte-d'Ivoire, a tenu à se prononcer sur la situation sociopolitique nationale. Dans une déclaration dont Linfodrome a réçu copie, le Bâtonnier N'DRI ZE Thomas a rappelé les principes fondamentaux de la justice dans la société. Ci-dessous l'intégralité de sa déclaration.

L'actualité de ces derniers mois donne aux Ivoiriens des raisons d'une réelle inquiétude, tant le Droit et la Politique s'entrechoquent. Cette situation oblige le Barreau de Côte-d'Ivoire, dans son rôle de sentinelle, à donner de la voix. En sa qualité de Défenseur traditionnel de l'Etat de Droit et des Libertés Publiques, il fait la déclaration suivante:

La République a pour socle les Lois dont la plus importante est la Constitution, au-dessus de tout et de tous, « la norme des normes ». Dans le préambule de la Constitution, le Peuple de Côte-d'Ivoire proclame « son attachement aux principes de la démocratie pluraliste fondée sur la tenue d'élections libres et transparentes, de la séparation et de l'équilibre des Pouvoirs.» La Constitution dispose en ses articles 139 alinéa 1er : « le pouvoir judiciaire est indépendant» et 140 alinéa 3 : « le juge n'obéit qu'à l'Autorité de la Loi ».

Enfin, l'article 92 in fine de la Constitution prévoit que « la détention ou la poursuite d'un membre du Parlement est suspendue, si la chambre dont il est membre le requiert. » Ceux à qui notre peuple souverain a confié, en son nom, le pouvoir de dire le Droit et réguler paisiblement tous les conflits sont les Juges. Il résulte donc de ces textes que le Juge ne doit recevoir d'ordre que de la Loi. De même, la Loi fait de l'Avocat « l'un des acteurs princip (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Constitution élections Ivoirien




Educarriere sur Facebook