Ministère de la Justice : Grosse colère des gardes pénitentiaires, ce qu'ils prévoient faire le 12 décembre 2018


Les gardes pénitentiaires prévoient la fermeture des prisons de Côte d'Ivoire à compter du 12 décembre 2018.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 07 déc. 2018
  • Visites: 558
  • Commentaires: 0
Les prisons de Côte d'Ivoire risqueraient de refuser les prisonniers à compter du 12 décembre 2018. Cette information émane du Syndicat national du personnel des agents pénitentiaires de Côte d'Ivoire (Synapci).

En effet ce syndicat veut bloquer les prisons ivoiriennes par un mouvement de grève de 72 heures, à compter du mercredi 12 décembre 2018 dès 7 heures. « Le Syndicat national des agents pénitentiaires de Côte d’Ivoire (Synapci), réuni en Assemblée générale extraordinaire le samedi 1er décembre 2018, décide d’observer un arrêt de travail de trois jours à compter du mercredi 12 décembre 2018 dès 07 heures », indique une note de préavis de grève signée du secrétaire général du Synapci, Oko Dago Michael dont le confrère Poleafrique.info a reçu copie.

Selon le Synapci, les négociations entamées auprès de la tutelle (Ndrl Ministère de la Justice) pour le règlement de leurs revendications sont restées sans suite. Ce syndicat réclame entre autres, «la revalorisation du taux de bail en vue de régler les problèmes liés aux logements ; la prise d’un arrêté interministériel portant dotation annuelle en uniforme suivie d’un décret règlementant nos grades et appellations. », mentionne le préavis de grève.

Durant 3 jours, les agents pénitenciers prévoient la fermeture de toutes les prisons, l’interdiction de déferrement, d’extraction de détenus, de visite aux détenus, de réintégration de tous les détenus hospitalisés « En revanche, le Synapci promet la poursuite de (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook