6ème tour administrative d'Abidjan : Mamadou Koulibaly ''cogne'' Ouattara et l'accuse de détournement de l'argent public


Le Professeur Mamadou Koulibaly, faisant dos à la baie de Cocody qu'il inscrit dans les chantiers ''inopportun'' du régime Ouattara pour les Ivoiriens
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 29 nov. 2018
  • Visites: 2008
  • Commentaires: 2
Le professeur Mamadou Koulibaly a consacré sa tribune intitulée 'Jeudi, c'est Koulibaly'' à la construction annoncée d'une 6ème tour de 64 étages pour un coût total de 250 milliards de f Cfa en Côte d'Ivoire. Il dénonce le projet et accuse les dirigeants ivoiriens de détournement des deniers publics.

Mamadou Koulibaly ne partage pas l’idée de la construction d’une 6ème tour (la plus longue d’Abidjan) annoncée dans la capitale économique ivoirienne. L’ex-président de l’Assemblée nationale, dans un tweet qu’il a fait ce jeudi 29 novembre 2018, charge le pouvoir ivoirien, précisément le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qu’il accuse de « détourner l’argent public et de travailler à sa gloire personnel ».

Le prédécesseur de Guillaume Soro dans la chaire du Parlement ivoirien ne voit pas l’opportunité de la construction d’un édifice comme celui décrit en Côte d’Ivoire, présentement. Pour lui, les priorités des dirigeants ivoiriens devraient être ailleurs que de construire une tour de 64 étages et de plus de 280 mètres, la plus haute d’Afrique. « Est-ce que nous sommes en compétition pour faire les plus hautes tours, les plus belles baies, les plus beaux viaducs, ou bien nous sommes en compétition pour améliorer les conditions de vie de nos populations ? Cet immeuble de 64 étages, combien en trouve-t-on dans les pays qui sont nos bailleurs de fonds ?», interroge le président de Liberté et démocratie pour la République (Lider).

Le professeur agrégé d’Economie pense que les dirigeants ivoiriens mettent la charrue avant les bœufs. « Quand j’étais ministre des Finances, j’étais dans un de ces immeubles au Plateau qu’on appelle l’immeuble SCIAM. J’étais au 19ème étage. Ma plus grande inquiétude était comment je m’en serais sorti s’il y avait un incendie ou un incident dans ce bâtiment, comment j’aurais sauvé la vie de tous les employés de ce ministère ? Parce que nos pompiers ne sont pas équipés pour éteindre un incendie au 5è ou 6ème étage. (…). 64 étage, vous pensez qu’en cas d’incendie en haut là-bas, vous allez appeler encore le 43ème Bima (Ndlr : Force française à Abidjan) pour venir éteindre le feu et sauver nos parents… ? ».

Au demeurant, Mamadou Koulibaly dénonce l’utilisation de la mauvaise utilisation de l’argent public pour la réalisation de l’œuvre dont il remet formellement en cause l’opportunité. A entendre le tout nouveau maire d’Azaguié, la Côte d’Ivoire brûle des étapes au lieu d’entrevoir son développement progressivement. « C’est quand un pays devient riche, enseigne l’agrégé des universités, que ses populations commencent à transformer les maisons en case en maison en dur, puis des maisons en dur en duplexe, et des duplexe en immeuble et plus tard des immeubles en gratte-ciels. « Il faut travailler à l&rsqu (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook