Procès Gbagbo-Blé Goudé à la CPI : Une journaliste italienne dénonce des « erreurs » de traduction

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 29 nov. 2018
  • Visites: 1233
  • Commentaires: 0
Y a-t-il, dans le procès conjoint Laurent Gbagbo-Charles Blé Goudé, qui se joue à la Cour pénale internationale, des « erreurs » de traduction ?

C'est bien ce que pense Nicoletta Fagiolo, journaliste d'origine italienne, réputée proche des réseaux pro-Gbagbo, et ayant participé à l'ouvrage collectif  « Le président Gbagbo à la Cpi, justice ou imposture ? ». Dans une série de publications sur facebook, la journaliste dénonce des omissions et de mauvaises traductions. Sa démarche consiste en une mise en évidence des transcripts et s'applique davantage à la dernière partie du procès, conclue le jeudi 22 novembre 2018.

Dans un argumentaire des équipes de défense, démontre Nicoletta Fagiolo, la phrase-ci n'apparaît pas dans la version anglaise : « Nous savons que l'hôtel du golf était une base rebelle pendant la crise post-électorale ». La journaliste italienne soutient sa publication par des captures d'écran des versions « française » et « anglaise ». Sur une toute autre séquence, elle note que le groupe de mots « tous les témoins » est traduit par un « témoin ». Particulièrement critique, Nicoletta Fagiolo proteste contre une traduction « incompréhensible » et « pas digne d'un procès international ».

A relire: En attendant le délibéré des juges dans le procès pour acquittement de Gbagbo et Blé Goudé : Les avocats de l’Etat ivoirien prennent position

La journaliste explique que « souvent », des références sont omises au niveau des citations, en ce qui concerne les équipes de défense. Elle fait ce commentaire : « comment les retrouver vu que les numéros de lignes de la version française ne correspondent pas à la version française ».

Pour sortir de « l'impasse de la mauvaise traduction », Nicoletta Fagiolo (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook